L'économie et la société à l'ère du numériqueÉdition 2019

Cet ouvrage inédit rassemble les données de la statistique publique rendant compte des transformations de l’économie et de la société par le numérique.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/11/2019
L'économie et la société à l'ère du numérique - novembre 2019
Consulter
Sommaire

Consommation des ménages en biens et services TCSI

Insee Références

Paru le : 04/11/2019

La part de la dépense de consommation des ménages en valeur en biens et services des technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) dans le budget global des ménages a augmenté entre 1960 (3,2 % du budget total) et 2017 (4,2 %) (figure 1). Elle a progressé jusqu’au milieu des années 2000, pour atteindre 6,3 % en 2006 du budget total, en raison de la hausse des services de télécommunication.

Figure 1a - Consommation de biens et services des TCSI de 1960 à 2017

en millions d'euros constants
Figure 1a - Consommation de biens et services des TCSI de 1960 à 2017 (en millions d'euros constants) - Lecture : en 2017, les dépenses de consommation en TCSI sont de 65,7 milliards d'euros.
Édition Production films cinéma vidéo et programme TV ; enregistrement sonore et édition musicale Programmation et diffusion Télécommunications Programmation, conseil et autres activités informatiques Services d'information Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques
1960 410,0 107,7 45,4 105,1 0,0 0,0 284,8
1961 434,7 110,8 56,4 114,6 0,0 0,0 338,3
1962 472,4 124,3 70,9 125,5 0,0 0,0 399,6
1963 526,5 140,8 81,9 136,8 0,0 0,0 464,0
1964 596,6 158,5 90,9 146,2 0,0 0,0 491,8
1965 650,1 162,3 100,9 157,6 0,0 0,0 518,5
1966 708,5 167,8 107,6 179,5 0,0 0,0 524,8
1967 761,1 166,2 123,0 198,3 0,0 0,0 555,4
1968 791,9 183,7 139,8 214,5 0,0 0,0 614,3
1969 1001,6 200,5 139,7 246,4 0,0 0,0 677,5
1970 1138,6 236,3 148,6 314,4 0,0 0,0 786,8
1971 1208,1 233,1 159,9 353,6 0,0 0,0 880,4
1972 1278,8 269,0 195,6 416,0 0,0 0,0 1027,1
1973 1512,0 296,9 202,6 452,5 0,0 0,0 1229,5
1974 1568,2 330,5 223,4 609,0 0,0 0,0 1437,1
1975 1830,7 389,2 255,5 968,8 0,0 1,5 1737,1
1976 2229,3 456,4 274,4 1288,4 0,0 2,6 2195,7
1977 2529,0 521,5 329,4 1756,1 0,0 3,9 2463,5
1978 2891,3 610,3 347,0 2136,2 0,0 5,7 2765,4
1979 3304,4 593,2 398,8 2804,3 0,0 7,6 3117,5
1980 3656,4 684,9 484,7 3531,0 0,0 10,9 3553,4
1981 4143,4 805,8 546,6 4216,6 0,0 12,2 4185,2
1982 4929,8 970,8 587,5 4652,0 0,0 14,3 5092,4
1983 5798,6 1125,0 737,9 5309,7 6,4 16,2 5118,7
1984 6424,1 1227,9 781,8 5860,2 9,9 17,9 5296,8
1985 7169,3 1295,3 922,1 6882,4 17,1 19,8 5833,8
1986 7797,9 1391,9 1181,9 7591,6 28,0 21,7 6806,6
1987 8444,6 1442,7 1403,1 8188,6 30,6 22,9 7357,3
1988 8897,0 1759,8 1503,9 8791,2 40,0 24,3 8467,6
1989 9502,6 1979,0 1575,9 9070,8 53,3 25,9 8985,3
1990 9884,6 2188,0 1660,3 9483,7 83,0 27,5 10138,9
1991 10232,3 2372,7 1869,2 9887,8 94,4 28,4 10245,6
1992 10692,4 2559,8 2008,7 10284,9 97,6 28,4 10044,9
1993 11104,7 2781,0 2245,9 10736,7 131,3 26,7 10030,5
1994 11683,7 2973,0 2376,2 11126,6 198,5 27,3 10540,6
1995 11837,5 3137,9 2548,5 11670,8 322,0 27,3 11446,2
1996 11772,6 3107,4 2670,1 12364,0 391,2 27,4 11952,6
1997 12175,1 3377,9 2779,1 12795,9 455,6 27,9 13089,4
1998 12968,5 3631,3 2788,6 14637,0 602,8 30,6 15154,8
1999 12903,0 3507,0 3051,0 17149,0 552,0 33,0 17191,0
2000 13096,0 3684,0 3157,0 19881,0 561,0 36,0 18511,0
2001 13276,0 4174,0 3377,0 21524,0 654,0 40,0 18572,0
2002 13780,0 4478,0 3482,0 24091,0 678,0 42,0 18869,0
2003 13698,0 4222,0 3485,0 25591,0 694,0 42,0 19853,0
2004 14203,0 4554,0 3492,0 26831,0 729,0 44,0 21517,0
2005 14407,0 4495,0 3534,0 28510,0 778,0 47,0 22867,0
2006 14977,0 3878,0 3681,0 30541,0 834,0 48,0 24674,0
2007 15523,0 3435,0 3838,0 30395,0 894,0 53,0 27027,0
2008 15446,0 3194,0 4025,0 31529,0 922,0 55,0 25542,0
2009 14420,0 3185,0 3865,0 32850,0 897,0 53,0 24731,0
2010 14557,0 3116,0 3975,0 33797,0 913,0 57,0 23079,0
2011 14124,0 2974,0 4003,0 33114,0 933,0 58,0 22350,0
2012 13545,0 2798,0 3991,0 33619,0 994,0 61,0 21339,0
2013 13152,0 2570,0 4214,0 31476,0 1001,0 63,0 21021,0
2014 12947,0 2440,0 4364,0 27283,0 1027,0 63,0 20913,0
2015 13012,0 2322,0 4474,0 26162,0 1087,0 66,0 20101,0
2016 12796,0 2288,0 4768,0 25079,0 1157,0 70,0 19699,0
2017 12559,0 2229,0 4834,0 25740,0 1264,0 80,0 18976,0
  • Lecture : en 2017, les dépenses de consommation en TCSI sont de 65,7 milliards d'euros.
  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

Figure 1a - Consommation de biens et services des TCSI de 1960 à 2017

  • Lecture : en 2017, les dépenses de consommation en TCSI sont de 65,7 milliards d'euros.
  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

La structure de la dépense de consommation des ménages en TCSI a changé entre 1960 et 2017 (figure 2). Sur cette période, la part de la dépense en produits de l’édition (journaux, livres, etc.) a été divisée par deux (43 % à 19 %), alors que celle des services de télécommunications a plus que triplé (11 % à 39 %).

Figure 2 - Décomposition de la consommation en biens et services des TCSI de 1960 à 2017

en %
Figure 2 - Décomposition de la consommation en biens et services des TCSI de 1960 à 2017 (en %)
Édition Production films cinéma vidéo et programme TV ; enregistrement sonore et édition musicale Programmation et diffusion Télécommunications Programmation, conseil et autres activités informatiques Services d'information Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques
1960 43,0 11,3 4,8 11,0 0,0 0,0 29,9
1961 41,2 10,5 5,3 10,9 0,0 0,0 32,1
1962 39,6 10,4 5,9 10,5 0,0 0,0 33,5
1963 39,0 10,4 6,1 10,1 0,0 0,0 34,4
1964 40,2 10,7 6,1 9,9 0,0 0,0 33,1
1965 40,9 10,2 6,3 9,9 0,0 0,0 32,6
1966 42,0 9,9 6,4 10,6 0,0 0,0 31,1
1967 42,2 9,2 6,8 11,0 0,0 0,0 30,8
1968 40,7 9,4 7,2 11,0 0,0 0,0 31,6
1969 44,2 8,8 6,2 10,9 0,0 0,0 29,9
1970 43,4 9,0 5,7 12,0 0,0 0,0 30,0
1971 42,6 8,2 5,6 12,5 0,0 0,0 31,1
1972 40,1 8,4 6,1 13,1 0,0 0,0 32,2
1973 40,9 8,0 5,5 12,3 0,0 0,0 33,3
1974 37,6 7,9 5,4 14,6 0,0 0,0 34,5
1975 35,3 7,5 4,9 18,7 0,0 0,0 33,5
1976 34,6 7,1 4,3 20,0 0,0 0,0 34,1
1977 33,3 6,9 4,3 23,1 0,0 0,1 32,4
1978 33,0 7,0 4,0 24,4 0,0 0,1 31,6
1979 32,3 5,8 3,9 27,4 0,0 0,1 30,5
1980 30,7 5,7 4,1 29,6 0,0 0,1 29,8
1981 29,8 5,8 3,9 30,3 0,0 0,1 30,1
1982 30,3 6,0 3,6 28,6 0,0 0,1 31,3
1983 32,0 6,2 4,1 29,3 0,0 0,1 28,3
1984 32,7 6,3 4,0 29,9 0,1 0,1 27,0
1985 32,4 5,9 4,2 31,1 0,1 0,1 26,3
1986 31,4 5,6 4,8 30,6 0,1 0,1 27,4
1987 31,4 5,4 5,2 30,5 0,1 0,1 27,4
1988 30,2 6,0 5,1 29,8 0,1 0,1 28,7
1989 30,5 6,3 5,1 29,1 0,2 0,1 28,8
1990 29,5 6,5 5,0 28,3 0,2 0,1 30,3
1991 29,5 6,8 5,4 28,5 0,3 0,1 29,5
1992 29,9 7,2 5,6 28,8 0,3 0,1 28,1
1993 30,0 7,5 6,1 29,0 0,4 0,1 27,1
1994 30,0 7,6 6,1 28,6 0,5 0,1 27,1
1995 28,9 7,7 6,2 28,5 0,8 0,1 27,9
1996 27,8 7,3 6,3 29,2 0,9 0,1 28,3
1997 27,2 7,6 6,2 28,6 1,0 0,1 29,3
1998 26,0 7,3 5,6 29,4 1,2 0,1 30,4
1999 23,7 6,4 5,6 31,5 1,0 0,1 31,6
2000 22,2 6,3 5,4 33,7 1,0 0,1 31,4
2001 21,5 6,8 5,5 34,9 1,1 0,1 30,1
2002 21,1 6,8 5,3 36,8 1,0 0,1 28,8
2003 20,3 6,2 5,2 37,9 1,0 0,1 29,4
2004 19,9 6,4 4,9 37,6 1,0 0,1 30,1
2005 19,3 6,0 4,7 38,2 1,0 0,1 30,6
2006 19,0 4,9 4,7 38,8 1,1 0,1 31,4
2007 19,1 4,2 4,7 37,4 1,1 0,1 33,3
2008 19,1 4,0 5,0 39,1 1,1 0,1 31,6
2009 18,0 4,0 4,8 41,1 1,1 0,1 30,9
2010 18,3 3,9 5,0 42,5 1,1 0,1 29,0
2011 18,2 3,8 5,2 42,7 1,2 0,1 28,8
2012 17,7 3,7 5,2 44,0 1,3 0,1 28,0
2013 17,9 3,5 5,7 42,8 1,4 0,1 28,6
2014 18,8 3,5 6,3 39,5 1,5 0,1 30,3
2015 19,4 3,5 6,7 38,9 1,6 0,1 29,9
2016 19,4 3,5 7,2 38,1 1,8 0,1 29,9
2017 19,1 3,4 7,4 39,2 1,9 0,1 28,9
  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

Figure 2 - Décomposition de la consommation en biens et services des TCSI de 1960 à 2017

  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

Les prix des biens et services des TCSI ont globalement augmenté moins vite que l’inflation d’ensemble (– 3,6 points par an en moyenne) (figure 3). Dans le même temps, les volumes ont augmenté plus vite que la consommation totale (+ 4,4 points par an en moyenne). D’importants effets qualité, traduisant l’amélioration technologique des produits numériques, ont contribué à cette hausse du volume. Les TCSI sont en effet l’objet de fréquentes innovations qui améliorent les performances, sans pour autant se traduire dans les prix.

Figure 3 - Croissance en volumes relatifs et prix relatifs de la consommation en TCSI de 1960 à 2017

en %
Figure 3 - Croissance en volumes relatifs et prix relatifs de la consommation en TCSI de 1960 à 2017 (en %) - Lecture : la croissance relative des dépenses de consommation en TCSI (en relatif à la croissance de l'ensemble des produits) des prix est de – 8,6 % en 2000 et celle des volumes est de + 13,8 %.
Taux annuel de croissance du prix relatif Taux annuel de croissance du volume relatif
1960 -1,4 7,8
1961 -1 2,5
1962 -2,1 3,3
1963 -2,1 3,4
1964 -0,9 0,8
1965 -0,9 0,2
1966 -2,5 -0,5
1967 -1,3 1,2
1968 3,8 1,4
1969 0,6 0,3
1970 -3,9 2,3
1971 -1,4 0,4
1972 1 2,6
1973 -1,7 2,1
1974 -1,7 3,3
1975 -2,9 8,1
1976 -3,5 8,4
1977 -4,3 7,9
1978 -1,5 4,9
1979 -3,4 5,3
1980 -6,8 7,1
1981 -7,1 7,8
1982 -2,7 6,1
1983 -3,6 0,9
1984 0,4 1,4
1985 -0,5 2,3
1986 -0,7 3
1987 -1,7 3
1988 -4,3 5,2
1989 -4,6 4,5
1990 -3,7 5,4
1991 -2,4 3,4
1992 -2,6 1
1993 -2,8 3,2
1994 -2,2 4,6
1995 -3 4,8
1996 -4,1 2,9
1997 -5,2 8
1998 -7,3 12,7
1999 -7,5 14
2000 -8,6 13,8
2001 -6,3 9,2
2002 -5,6 8,7
2003 -5,9 5,9
2004 -5,9 7,9
2005 -6,2 6,6
2006 -8,2 8
2007 -7,2 7,4
2008 -6,7 4,1
2009 -3,8 2,6
2010 -5,8 2,3
2011 -6,8 1,5
2012 -9,5 3,9
2013 -9,4 4,2
2014 -4,7 1,8
2015 -2,8 0,6
2016 -1 -1,3
2017 -3,1 -0,8
  • Note : volumes relatifs et prix relatifs, respectivement rapportés au volume total de la consommation des ménages et au déflateur de la consommation des ménages.
  • Lecture : la croissance relative des dépenses de consommation en TCSI (en relatif à la croissance de l'ensemble des produits) des prix est de – 8,6 % en 2000 et celle des volumes est de + 13,8 %.
  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

Figure 3 - Croissance en volumes relatifs et prix relatifs de la consommation en TCSI de 1960 à 2017

  • Note : volumes relatifs et prix relatifs, respectivement rapportés au volume total de la consommation des ménages et au déflateur de la consommation des ménages.
  • Lecture : la croissance relative des dépenses de consommation en TCSI (en relatif à la croissance de l'ensemble des produits) des prix est de – 8,6 % en 2000 et celle des volumes est de + 13,8 %.
  • Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

Par rapport à l’évolution moyenne de la consommation des ménages, le volume de consommation en numérique est cyclique et correspond aux grandes phases d’équipement des ménages. De 1960 à 1974, les prix augmentent de façon similaire à l’inflation, tandis que les volumes s’accroissent plus vite que l’ensemble des postes de consommation des ménages avec l’arrivée des téléviseurs en noir et blanc, puis en couleur dans les années 1960 et 1970. Entre 1975 et 1982, alors que les prix augmentent moins vite que l’inflation, les volumes augmentent fortement grâce aux abonnements au téléphone fixe et à l’équipement des ménages en appareils photographiques. De 1983 à 1997, les prix continuent d’augmenter moins vite que l’inflation, les volumes sont toujours en hausse, mais de manière plus modérée. Lors de cette période apparaissent les caméscopes et les magnétoscopes dans les années 1980, puis les chaînes câblées au milieu des années 1990. De 1998 à 2011, le volume augmente bien plus vite que les autres dépenses avec, en parallèle, une forte baisse des prix relatifs. Ce dynamisme s’explique par l’engouement, au début des années 2000, des Français pour le téléphone mobile et les ordinateurs. Cette progression est favorisée par une forte baisse des prix des services de téléphones mobiles, qui subissent une guerre des prix depuis 2012. Ces derniers tendent à remonter au cours des dernières années et les volumes baissent de manière importante.

La consommation des ménages en TCSI connaît une profonde mutation ces dernières années sous l'effet de la numérisation de l'économie. Ce phénomène touche de nombreux secteurs d'activité, il fait apparaître de nouveaux produits et services, de nouveaux modèles économiques, de nouveaux acteurs, ce qui tend à modifier les chaînes de valeur. Parfois, les acteurs changent. Par exemple, les ménages se substituent à des professionnels, comme dans l’hôtellerie, ou échangent directement entre eux à travers une plateforme. L’acte d’achat tend souvent à se dématérialiser avec une économie de plus en plus connectée. L’économie numérique, qui permet la mise en contact direct et en temps réel de l’offre et de la demande, engendre un fort mouvement de désintermédiation et de nouveaux modes de consommation dont le poids dans l’économie est croissant. Au vu des mutations en cours, le périmètre d’activités retenu ici ne peut donc pas définir l’économie numérique. Dans ce contexte, l’OCDE coordonne actuellement la mise en place d’un compte satellite numérique qui « ne peut être basé sur la seule définition de produits ou producteurs, puisqu’un focus sur les industries numériques exclurait les autres industries qui pourtant utilisent des produits numériques, et inversement un focus uniquement sur les produits numériques exclurait des transactions de produits non numériques facilitées par le e-commerce ».

Définitions


Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Champ

Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Faute de données disponibles dans la comptabilité nationale et les estimations d’emploi, il exclut la réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication (95.1). À l’inverse, il inclut des technologies connexes aux TIC : la fabrication d’instruments et d’appareils de mesure, d’essai et de navigation, l’horlogerie (26.5), la fabrication d’équipements d’irradiation médicale, d’équipements médicaux et électro-thérapeutiques (26.6), ainsi que la fabrication de matériels optiques et photographiques (26.7). Pour l’analyse en valeur ajoutée dans la fiche 3.5, le secteur du commerce de gros d’équipement de l’information et de la communication (46.5) est ajouté à partir des données du compte du commerce aux données des autres branches des TCSI, la donnée par branche étant indisponible à ce niveau de détail de la NAF en comptabilité nationale. De même, pour des raisons de comparabilité internationale, les activités de commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5) ne sont pas prises en compte dans la fiche 5.3.

Ce champ n’identifie pas l’ensemble de l’économie numérique. Conformément à leur objectif de décrire des activités, indépendamment de leur mode d’exercice, les nomenclatures statistiques disponibles agrègent les activités économiques sans tenir compte de leur degré de numérisation. En particulier, elles ne permettent pas d’isoler le commerce électronique et les plateformes sur internet.

Pour en savoir plus

Initiative « Going Digital » de l’OCDE.

« La dépense des ménages en produits de l’économie de l’information depuis 50 ans », Insee Première n° 1479, décembre 2013.

Définitions

Pour en savoir plus