L'économie et la société à l'ère du numériqueÉdition 2019

Cet ouvrage inédit rassemble les données de la statistique publique rendant compte des transformations de l’économie et de la société par le numérique.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/11/2019
L'économie et la société à l'ère du numérique - novembre 2019
Consulter
Sommaire

Emploi dans les TCSI en régions

Insee Références

Paru le : 04/11/2019

La France compte 198 000 établissements dans les secteurs des technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) fin 2015. Ils se concentrent surtout en Île-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les trois régions abritant les grandes métropoles du sud du pays (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine).

L’Île-de-France regroupe à elle seule 46 % des 961 000 emplois dans les TCSI fin 2016, contre 22 % tous secteurs d’activité confondus. La part des emplois dans les TCSI dans l’emploi total est aussi la plus forte dans cette région (7,7 %). Dans les autres régions, elle varie de 1,4 % à 3,2 % : elle est un peu plus forte dans la moitié Sud et de l’Ouest en métropole, et plus faible en Corse, en Bourgogne-Franche-Comté, en Normandie et dans les départements d’outre-mer (DOM). L’évolution des emplois dans les TCSI entre 2011 et 2016 a accru ces écarts régionaux hors Île-de-France (figure 1). C’est en effet dans les régions où le poids des emplois dans les TCSI dans l’emploi total est le plus fort que l’emploi dans les TCSI a généralement le plus augmenté, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Pays de la Loire. A contrario, l’emploi dans les TCSI a baissé en Bourgogne-Franche-Comté et en Centre-Val de Loire. Globalement, il a plus augmenté en province (+ 5,1 %) qu’en Île-de-France (+ 1,1 %).

Figure 1 - Établissements et emplois dans les TCSI par région

Figure 1 - Établissements et emplois dans les TCSI par région - Lecture : l’emploi dans les secteurs des TCSI en Île-de-France s’accroît de 1,1 % entre 2011 et 2016. Il représente 7,7 % de l’emploi total de la région en 2016, soit 440 000 emplois (salariés et non salariés).
Établissements des TCSI en 2015 Répartition des établissements des TCSI par régions en 2015 (en %) Emploi total dans les TCSI en 2016 Emploi non salarié dans les TCSI en 2016 Emploi des femmes dans les TCSI en 2016 Poids des TCSI dans l’emploi total en 2016 (en %) Évolution de l’emploi dans les TCSI entre 2011 et 2016 (en %)
Île-de-France 88 860 44,9 440 131 44 064 148 612 7,7 1,1
Auvergne-Rhône-Alpes 19 438 9,8 103 615 8 678 30 952 3,2 10,4
Provence-Alpes-Côte d'Azur 14 948 7,6 58 936 6 548 17 808 3,1 7,6
Occitanie 13 846 7,0 68 370 6 267 20 397 3,1 8,3
Nouvelle-Aquitaine 11 456 5,8 48 975 5 613 15 749 2,1 3,6
Grand Est 9 165 4,6 39 709 3 573 12 958 1,9 -0,8
Hauts-de-France 9 023 4,6 42 393 3 838 12 439 2,0 6,6
Pays de la Loire 7 337 3,7 44 210 3 747 13 939 2,9 9,0
Bretagne 6 088 3,1 40 538 3 117 12 412 3,1 5,9
Normandie 4 903 2,5 20 869 1 961 6 906 1,6 -2,7
Centre-Val de Loire 4 248 2,1 22 537 2 031 8 067 2,3 -6,9
Bourgogne-Franche-Comté 4 051 2,0 18 020 1 810 5 968 1,7 -8,0
La Réunion 1 365 0,7 4 531 664 1 450 1,7 2,4
Guadeloupe 1 094 0,6 2 549 370 1 020 2,0 -3,3
Martinique 983 0,5 2 671 540 1 089 2,0 2,7
Corse 733 0,4 1 796 254 602 1,4 5,4
Guyane 360 0,2 939 144 293 1,4 -0,3
France 197 898 100,0 960 790 93 218 310 661 3,6 3,3
  • Lecture : l’emploi dans les secteurs des TCSI en Île-de-France s’accroît de 1,1 % entre 2011 et 2016. Il représente 7,7 % de l’emploi total de la région en 2016, soit 440 000 emplois (salariés et non salariés).
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2011 et 2016 et Clap 2015.

Entre 2011 et 2016, la France compte 30 000 emplois de plus dans les TCSI, dont 13 000 emplois non salariés, alors que ces derniers ne représentent que 10 % de l’emploi dans les TCSI en 2016. La création du statut d’auto-entrepreneur début 2009 a favorisé ce dynamisme de l’emploi non salarié. Le poids des non-salariés dans l’emploi dans les TCSI est le plus élevé en Corse et dans les DOM (14 % ou plus) et le plus faible en Bretagne (8 %).

Dans les secteurs des TCSI, la moitié des emplois sont occupés par des cadres et des professions intellectuelles supérieures, cette part atteignant 64 % en Île-de-France. Ces emplois très qualifiés sont aussi davantage représentés dans les régions de la moitié Sud et de l’Ouest (figure 2). Entre 2011 et 2016, les emplois de cadres et de professions intellectuelles supérieures dans les TCSI ont crû de 17 % en province, contre seulement 5 % dans la région parisienne.

Figure 2 - Part des cadres et professions intellectuelles supérieures dans les TCSI en 2016

en %
Figure 2 - Part des cadres et professions intellectuelles supérieures dans les TCSI en 2016 (en %)
Part de cadres et professions intellectuelles supérieures dans les TCSI en 2016
Île-de-France 63,9
Occitanie 55,8
Provence-Alpes-Côte d'Azur 52,7
Auvergne-Rhône-Alpes 52,1
Bretagne 51,4
Pays de la Loire 46,7
Nouvelle-Aquitaine 45,5
Hauts-de-France 45,6
Grand Est 38,7
Centre-Val de Loire 38,6
Normandie 35,8
Corse 35,6
Martinique 34,7
La Réunion 33,1
Bourgogne-Franche-Comté 33,5
Guadeloupe 33,5
Guyane 32,9
France 55,1
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2016.

Figure 2 - Part des cadres et professions intellectuelles supérieures dans les TCSI en 2016

  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2016.

Les hommes sont très majoritaires dans les TCSI : seulement un tiers des emplois sont occupés par des femmes. En 2016, la part des femmes dans les secteurs des TCSI est la plus faible dans les Hauts-de-France, mais aussi dans des régions où l’emploi dans les TCSI est à la fois développé et dynamique (Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie). Entre 2011 et 2016, la tendance s’est accentuée. En effet, l’emploi des femmes dans les TCSI a moins augmenté ou a plus diminué que l’emploi des hommes dans la quasi-totalité des régions (sauf en Guadeloupe, Martinique et Guyane) (figure 3).

Figure 3 - Évolution de l’emploi des femmes dans les TCSI entre 2011 et 2016

en %
Figure 3 - Évolution de l’emploi des femmes dans les TCSI entre 2011 et 2016 (en %)
Évolution de l’emploi dans les TCSI dont emploi des femmes
Bourgogne-Franche-Comté -8,0 -11,8
Grand Est -0,8 -5,5
Normandie -2,7 -6,9
Centre-Val de Loire -6,9 -12,8
Nouvelle-Aquitaine 3,6 -2,3
Bretagne 5,9 1,6
Hauts-de-France 6,6 -1,5
France 3,3 -0,4
Île-de-France 1,1 -0,3
Pays de la Loire 9,0 0,4
La Réunion 2,4 -5,5
Provence-Alpes-Côte d'Azur 7,6 0,7
Occitanie 8,3 4,5
Corse 5,4 -1,1
Guadeloupe -3,3 -1,8
Auvergne-Rhône-Alpes 10,4 5,3
Martinique 2,7 6,0
Guyane -0,3 27,2
  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2011 et 2016.

Figure 3 - Évolution de l’emploi des femmes dans les TCSI entre 2011 et 2016

  • Champ : France.
  • Source : Insee, recensement de la population 2011 et 2016.

Définitions


Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Champ

Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Faute de données disponibles dans la comptabilité nationale et les estimations d’emploi, il exclut la réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication (95.1). À l’inverse, il inclut des technologies connexes aux TIC : la fabrication d’instruments et d’appareils de mesure, d’essai et de navigation, l’horlogerie (26.5), la fabrication d’équipements d’irradiation médicale, d’équipements médicaux et électro-thérapeutiques (26.6), ainsi que la fabrication de matériels optiques et photographiques (26.7). Pour l’analyse en valeur ajoutée dans la fiche 3.5, le secteur du commerce de gros d’équipement de l’information et de la communication (46.5) est ajouté à partir des données du compte du commerce aux données des autres branches des TCSI, la donnée par branche étant indisponible à ce niveau de détail de la NAF en comptabilité nationale. De même, pour des raisons de comparabilité internationale, les activités de commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5) ne sont pas prises en compte dans la fiche 5.3.

Ce champ n’identifie pas l’ensemble de l’économie numérique. Conformément à leur objectif de décrire des activités, indépendamment de leur mode d’exercice, les nomenclatures statistiques disponibles agrègent les activités économiques sans tenir compte de leur degré de numérisation. En particulier, elles ne permettent pas d’isoler le commerce électronique et les plateformes sur internet.

Pour en savoir plus

Définitions

Pour en savoir plus