L'économie et la société à l'ère du numériqueÉdition 2019

Cet ouvrage inédit rassemble les données de la statistique publique rendant compte des transformations de l’économie et de la société par le numérique.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/11/2019
L'économie et la société à l'ère du numérique - novembre 2019
Consulter
Sommaire

Disparités d'équipements et d'usages internet dans l'Union européenne

Insee Références

Paru le : 04/11/2019

La part des ménages ayant accès à Internet augmente continûment dans l’Union européenne (UE) depuis dix ans : elle est passée de 60 % en 2008 à 89 % en 2018. La progression a été très forte dans certains pays : cette part a doublé, voire triplé en Bulgarie (25 % à 72 %), en Roumanie (30 % à 81 %) et en Grèce (31 % à 76 %). En France, 89 % des ménages composés d’au moins une personne de 16 à 74 ans ont accès à Internet en 2018, contre 62 % en 2008 (figure 1). De même, le taux d’équipement des ménages de l’UE en haut débit a presque quadruplé en dix ans. Il est notamment passé de 21 % à 71 % pour les ménages bulgares, de 13 % à 79 % pour les ménages roumains et de 22 % à 76 % pour les ménages grecs.

Figure 1 - Part des ménages de l’Union européenne ayant accès à Internet au domicile en 2008 et 2018

en %
Figure 1 - Part des ménages de l’Union européenne ayant accès à Internet au domicile en 2008 et 2018 (en %)
2018 2008
Bulgarie 72 25
Grèce 76 31
Lituanie 78 51
Portugal 79 46
Roumanie 81 30
Slovaquie 81 58
Croatie 82 45
Lettonie 82 53
Hongrie 83 47
Italie 84 47
Pologne 84 48
Malte 84 59
Chypre 86 43
République tchèque 86 46
Espagne 86 50
Slovénie 87 59
Belgique 87 64
France 89 62
UE 89 60
Irlande 89 63
Autriche 89 69
Estonie 90 57
Suède 92 84
Danemark 93 82
Luxembourg 93 80
Allemagne 94 75
Finlande 94 72
Royaume-Uni 95 71
Pays-Bas 98 86
  • Champ : Union européenne, ménages composés d’au moins une personnes de 16 à 74 ans.
  • Source : Eurostat, ICT households surveys.

Figure 1 - Part des ménages de l’Union européenne ayant accès à Internet au domicile en 2008 et 2018

  • Champ : Union européenne, ménages composés d’au moins une personnes de 16 à 74 ans.
  • Source : Eurostat, ICT households surveys.

Globalement, les ménages néerlandais restent les plus équipés de l’UE avec 98 % de taux d’accès à Internet au domicile, et ils sont les premiers – avec les ménages islandais – en taux d’équipement haut débit (97 %). La France se situe dans la moyenne de l’UE pour l’accès à Internet (89 %) et l’équipement haut‑débit (80 %). Les Danois sont également très connectés : 98 % d’entre eux ont accédé à Internet (tous modes d’accès confondus) dans les trois derniers mois en 2018 (contre 85 % en moyenne dans l’UE) et 92 % l’ont fait tous les jours ou presque. Les Bulgares sont les moins connectés (65 %), mais leur part a fortement augmenté au cours des dix dernières années : ils n’étaient que 35 % en 2008.

Concernant l’Internet mobile, la Norvège, le Danemark et la Suède sont très en avance par rapport à la moyenne dans l’UE : 89 % des Norvégiens et 88 % des Danois et Suédois ont accédé à Internet au cours des trois derniers mois en dehors du domicile et du lieu de travail via un appareil mobile (par exemple un ordinateur portable ou un téléphone portable), contre 69 % en moyenne dans l’UE.

Les outils de communication offerts par Internet sont très populaires : en 2018, ce sont encore les échanges de courriels qui sont les plus cités (par 73 % des usagers d’Internet dans l’UE), devant celui des outils plus récents que sont les réseaux sociaux (56 %), et même la communication par vidéo ou téléphone (42 %). La recherche d’informations sur des biens et services (70 %) arrive devant celles relatives à la santé (52 %). L’accès à des services, comme la gestion ou la consultation d’un compte bancaire est aussi d’usage fréquent (54 %) ; en revanche la prise de rendez-vous médicaux via des plateformes dédiées reste marginale (17 %). La consultation de sites d’actualités en ligne s’est particulièrement développée au cours des dix dernières années : 61 % des Européens déclarent la pratiquer en 2017, contre 25 % en 2008. En revanche, certains usages concernant des publics plus restreints se développent lentement, tels la recherche d’emploi ou l’envoi de candidature par Internet (de 13 % en 2008 à 17 % en 2017) (figure 2). Internet contribue aussi au commerce : un Européen sur deux l’a utilisé au cours des trois derniers mois pour réaliser des achats en ligne, avec de fortes disparités selon les pays : 77 % des Britanniques l’ont fait en 2018, contre 13 % des Bulgares ou des Roumains. Comparativement, la revente de biens via Internet (19 %) reste plutôt rare. Enfin, l’accès à des informations ou des services administratifs en ligne se développe, illustrant la dématérialisation croissante de l’administration : la part des Européens qui ont rempli et transmis des formulaires par Internet au cours de l’année a doublé entre 2008 et 2018 (de 17 % à 34 %). Par ailleurs, 52 % des Européens ont contacté les pouvoirs publics par Internet en 2018, contre 35 % en 2008 ; 44 % ont utilisé Internet en 2018 pour obtenir des informations à partir des sites web des pouvoirs publics contre 33 % en 2008 et 31 % pour télécharger des formulaires officiels en 2018 contre 23 % en 2008.

Figure 2 - Part des individus de l’UE ayant réalisé ces activités sur Internet au moins une fois au cours des trois derniers mois en 2008 et 2018

en %
Figure 2 - Part des individus de l’UE ayant réalisé ces activités sur Internet au moins une fois au cours des trois derniers mois en 2008 et 2018 (en %)
2018 2008
Envoyer/recevoir des e-mails 73 52
Rechercher des informations sur des biens et services 70 50
Lire des sites d'actualités en ligne1 61 25
Services bancaires sur Internet 54 29
Accéder à des services relatifs aux voyages et à l'hébergement1 42 32
Appels téléphoniques ou vidéo 42 16
Publier un contenu sur un site web 1 33 11
Vendre des biens et des services 19 10
Rechercher un emploi1 17 13
  • 1. Activités mesurées en 2017.
  • Champ : Union européenne, personnes de 16 à 74 ans.
  • Source : Eurostat, ICT households survey.

Figure 2 - Part des individus de l’UE ayant réalisé ces activités sur Internet au moins une fois au cours des trois derniers mois en 2008 et 2018

  • 1. Activités mesurées en 2017.
  • Champ : Union européenne, personnes de 16 à 74 ans.
  • Source : Eurostat, ICT households survey.

Définitions


Réseaux sociaux : sites (applications) internet aidant à se créer un cercle d’amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Ces sites sont regroupés sous l’appellation « réseaux sociaux sur Internet », par exemple Facebook, LinkedIn, SnapChat. Ces sites permettent d’afficher des informations personnelles (études, centres d’intérêt, etc.) et de retrouver les utilisateurs partageant les mêmes centres d’intérêt.

Pour en savoir plus

Définitions

Pour en savoir plus