Emploi et revenus des indépendantsÉdition 2020

Cet ouvrage offre un ensemble d’analyses sur les travailleurs indépendants. Cette population hétérogène recouvre les exploitants agricoles, les commerçants, les artisans ou encore les professionnels libéraux. Ils sont liés par l’absence de lien de subordination juridique à l’égard d’un donneur d’ordre et ne disposent pas de contrat de travail. La plupart n’ont pas le statut de salarié et sont donc « non-salariés ».

Insee Références
Paru le : Paru le 28/04/2020
Emplois et revenus des indépendants - avril 2020
Consulter
Sommaire

Patrimoine des indépendants

Insee Références

Paru le : 28/04/2020

Début 2018, 15 % des ménages vivant en France comprennent au moins une personne exerçant une activité d’indépendant ou retraitée après avoir exercé une activité d’indépendant. Ces 4,5 millions de ménages concentrent près d’un tiers (32 %) de la masse de patrimoine brut de l’ensemble des ménages.

Le patrimoine brut des ménages d’indépendants s’élève en moyenne à 578 200 euros, contre 221 200 euros pour le reste de la population (figure 1). Le montant du patrimoine brut diffère selon la catégorie sociale des indépendants. Les ménages d’artisans détiennent le patrimoine le moins élevé : 367 200 euros en moyenne, la moitié d’entre eux possédant moins de 263 700 euros. Dans le haut de l’échelle, les ménages de professionnels libéraux et de chefs d’entreprises de 10 salariés ou plus possèdent en moyenne 1 059 200 euros de patrimoine brut, et la moitié d’entre eux plus de 632 200 euros.

Figure 1 - Niveaux de patrimoine selon la catégorie sociale début 2018

en euros
Figure 1 - Niveaux de patrimoine selon la catégorie sociale début 2018 (en euros) - Lecture : début 2018, les ménages d’indépendants détiennent en moyenne 578 200 euros de patrimoine brut.
Patrimoine brut Patrimoine net total
Patrimoine brut total Patrimoine professionnel Patrimoine privé
Moyen Médian Moyen Médian Moyen Médian Moyen Médian
Ménages d'indépendants 578 200 324 800 150 200 3 400 428 000 254 300 505 600 267 100
Agriculteurs 599 000 393 600 299 200 50 500 299 900 207 400 523 600 332 400
Artisans 367 200 263 700 70 600 2 400 296 600 227 800 318 400 204 400
Commerçants 536 200 297 900 96 100 400 440 100 252 400 471 200 247 700
Chefs d’entreprises, professions libérales 1 059 200 632 200 227 600 4 800 831 500 508 600 927 500 504 000
Autres ménages 221 200 141 500 7 200 0 214 000 138 500 191 800 94 100
  • Lecture : début 2018, les ménages d’indépendants détiennent en moyenne 578 200 euros de patrimoine brut.
  • Champ : ménages ordinaires résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Environ 52 % des ménages d’indépendants sont endettés pour des motifs privés ou professionnels, contre 44 % des autres ménages. Les montants restant à rembourser sont de 134 500 euros en moyenne pour les premiers, contre 67 300 euros pour les seconds. Malgré ce recours plus fréquent à l’endettement, le patrimoine net moyen des ménages d’indépendants reste 2,6 fois supérieur à celui des autres ménages.

L’écart important de patrimoine entre les ménages d’indépendants et les autres ménages s’explique en partie par la détention, par les indépendants, de biens indispensables à leur activité. Ainsi, leur patrimoine professionnel brut s’élève en moyenne à 150 200 euros, contre 7 200 euros pour les autres ménages. Le montant moyen du patrimoine professionnel varie du simple au quadruple entre les artisans (70 600 euros) et les agriculteurs (299 200 euros).

Les différences patrimoniales entre les ménages d’indépendants et les autres ménages demeurent néanmoins marquées pour le patrimoine privé, brut comme net : les montants moyens détenus par les ménages d’indépendants sont deux fois plus élevés. Ceci s’explique en partie par une propension des indépendants plus importante à épargner, du fait de fluctuations de revenus plus fortes et de droits à la retraite plus restreints.

Les ménages d’indépendants font plus souvent que les autres partie des hauts patrimoines : parmi les 10 % de ménages ayant les patrimoines bruts les plus élevés, 43 % sont des ménages d’indépendants (figure 2). Cette surreprésentation s’accentue encore en s’élevant dans la distribution de patrimoine : parmi les 1 % de ménages les mieux dotés, 62 % sont des ménages d’indépendants. Notamment, les ménages de chefs d’entreprise et de professionnels libéraux représentent 27 % de l’ensemble des ménages du dernier centile de richesse, soit 11 fois plus que leur poids dans l’ensemble des ménages. La concentration des indépendants parmi les ménages les mieux dotés en patrimoine est moins prononcée pour le seul patrimoine privé : ils sont un tiers parmi les 10 % de ménages possédant les patrimoines privés bruts les plus élevés.

Figure 2 - Part des ménages d’indépendants selon la tranche de patrimoine brut début 2018

en %
Figure 2 - Part des ménages d’indépendants selon la tranche de patrimoine brut début 2018 (en %) - Lecture : début 2018, parmi les 10 % de ménages les mieux dotés en patrimoine brut (montant supérieur au 9e décile ou D9), 42,7 % sont des ménages d'indépendants ; parmi les 1 % les mieux dotés (montant supérieur au 99e centile, C99), 62,1 % sont des ménages d’indépendants.
Ménages d’indépendants Autres ménages
Inférieur au D1 5,5 94,5
Entre D1 et D2 6,9 93,1
Entre D2 et D3 6,0 94,0
Entre D3 et D4 11,4 88,6
Entre D4 et D5 14,5 85,5
Entre D5 et D6 12,9 87,1
Entre D6 et D7 12,4 87,6
Entre D7 et D8 17,0 83,0
Entre D8 et D9 24,0 76,0
Supérieur au D9 42,7 57,3
Entre D9 et C95 36,0 64,0
Entre C95 et C99 46,3 53,7
Supérieur au C99 62,1 37,9
Ensemble 15,4 84,7
  • Lecture : début 2018, parmi les 10 % de ménages les mieux dotés en patrimoine brut (montant supérieur au 9e décile ou D9), 42,7 % sont des ménages d'indépendants ; parmi les 1 % les mieux dotés (montant supérieur au 99e centile, C99), 62,1 % sont des ménages d’indépendants.
  • Champ : ménages ordinaires résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Figure 2 - Part des ménages d’indépendants selon la tranche de patrimoine brut début 2018

  • Lecture : début 2018, parmi les 10 % de ménages les mieux dotés en patrimoine brut (montant supérieur au 9e décile ou D9), 42,7 % sont des ménages d'indépendants ; parmi les 1 % les mieux dotés (montant supérieur au 99ᵉ centile, C99), 62,1 % sont des ménages d’indépendants.
  • Champ : ménages ordinaires résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Le patrimoine brut des indépendants est constitué en moyenne à 26 % de patrimoine professionnel. Cette part s’élève à 34 % pour les ménages d’indépendants en activité et à 7 % pour les ménages d’indépendants retirés des affaires. Si les indépendants détiennent un montant de patrimoine privé brut plus important que le reste de la population, ils le répartissent de façon plutôt similaire : il est constitué en moyenne à 26 % d’actifs financiers, à 66 % d’immobilier et à 8 % de patrimoine résiduel (biens durables, bijoux, oeuvres d’art, etc.), contre respectivement 21 %, 70 % et 9 % pour les autres ménages.

Les ménages d’indépendants ont toutefois certaines spécificités. Ainsi, 76 % d’entre eux sont propriétaires de leur résidence principale, contre 55 % des autres ménages (figure 3). Pour ce qui est des produits financiers, les ménages d’indépendants détiennent plus fréquemment de l’épargne retraite (23 % contre 14 %), des valeurs mobilières (23 % contre 14 %) et des produits d’assurance-vie (45 % contre 37 %).

Figure 3 - Taux de détention par grand type d'actifs début 2018

en %
Figure 3 - Taux de détention par grand type d'actifs début 2018 (en %) - Lecture : début 2018, 82,3 % des ménages d’indépendants détiennent au moins un livret d’épargne.
Répartition des ménages Livrets d’épargne Épargne-logement Valeurs mobilières Assurance-vie Épargne retraite1 Résidence principale2 Autres logements3 Patrimoine professionnel
Ménages d’indépendants 15,4 82,3 38,4 23,4 45,3 23,3 75,7 30,4 57,0
Agriculteurs 3,1 86,0 48,3 26,8 48,0 22,8 86,8 27,0 65,6
Artisans 4,9 83,1 34,6 15,2 41,0 21,8 75,1 24,3 57,6
Commerçants 4,9 76,8 32,2 23,4 42,2 18,2 69,2 31,2 51,7
Chefs d’entreprises, professions libérales 2,4 87,3 45,6 35,4 56,9 37,5 76,1 45,7 55,1
Autres ménages 84,7 83,6 31,6 14,0 37,3 13,5 54,6 15,3 7,1
  • 1. Comprend l’épargne retraite complémentaire volontaire et surcomplémentaire, les bons de capitalisation, ainsi que les plans d’épargne retraite populaire (Perp) et les plans d’épargne populaire (PEP).
  • 2. Y compris en usufruit.
  • 3. Résidence secondaire, logement mis en location, logement vacant, etc.
  • Lecture : début 2018, 82,3 % des ménages d’indépendants détiennent au moins un livret d’épargne.
  • Champ : ménages ordinaires résidant en France hors Mayotte.
  • Source : Insee, enquête Histoire de vie et Patrimoine 2017-2018.

Sources

L’enquête Patrimoine de l’Insee permet depuis 1986 d’évaluer la possession de tous les types d’actifs ou de passifs patrimoniaux et leur valeur, de décrire le patrimoine professionnel des indépendants, l’histoire patrimoniale, conjugale et professionnelle des ménages. Depuis 2010, les hauts patrimoines sont surreprésentés dans l’échantillon et les DOM (hors Mayotte) ont été intégrés au champ de l’enquête. Depuis 2014, l’enquête a lieu tous les trois ans, avec une réinterrogation sur plusieurs vagues d’une partie des ménages. Renommé « Histoire de vie et Patrimoine », ce dispositif instaure, en complément des enquêtes en face à face, de courtes enquêtes de suivi intercalaires, sous la forme d’un questionnaire auto administré Internet / papier. Ces ménages panel seront suivis pendant neuf ans, avec une réinterrogation tous les trois ans. La vague 2017-2018 réinterroge pour la première fois des ménages interrogés en 2014-2015. L’enquête fournit de l’information sur les travailleurs indépendants ; il s’agit ici des personnes ayant déclaré exercer leur profession principale en tant qu’indépendant, à leur compte ou comme dirigeant salarié.

Définitions

Ménage d’indépendant : ménage dont un des membres exerce à titre principal une activité à son compte ou en tant que dirigeant salarié, ou est retiré des affaires.

Patrimoine brut et net : il s’agit du montant total des actifs que détient un ménage. Il inclut les patrimoines privé et professionnel. Le patrimoine net correspond au patrimoine brut duquel est retranché le montant total du capital que le ménage doit encore rembourser au titre des emprunts, privés ou professionnels, qu’il a souscrits.

Patrimoine professionnel : le patrimoine professionnel est l’ensemble des actifs professionnels détenus par un ménage (terres, machines, bâtiments, cheptel, stocks, etc.), que ce dernier les exploite dans le cadre de son activité professionnelle ou pas. Dans ce dernier cas, les biens sont en général mis en location et deviennent des actifs de rapport. Si le ménage n’est propriétaire que d’une partie d’un actif professionnel, seule la part lui revenant en cas de vente est incluse dans son patrimoine professionnel.

Patrimoine privé : il est égal au patrimoine total du ménage duquel est soustrait le patrimoine professionnel. Il est donc composé du patrimoine immobilier, du patrimoine financier et du reste du patrimoine (patrimoine résiduel) tels que les biens durables (voitures, équipement de la maison, etc.), bijoux, œuvres d’art et autres objets de valeur, soit tout ce qui relève du patrimoine matériel, négociable et transmissible.

Centile : les centiles décrivent de façon plus précise que les déciles et les quartiles la distribution des revenus : ils partagent la population en 100 parts égales. Le premier centile (C1) est le seuil de revenu en dessous duquel se situe le centième de la population la moins rémunérée. Le dernier centile (C99) est le niveau de revenu au‑dessus duquel se situe le centième de la population la mieux rémunérée.

Définitions

Pour en savoir plus