Numéro spécial - 50e anniversaire510-511-512

Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le : Paru le 18/12/2019
Mathilde Pak, Pierre-Alain Pionnier et Cyrille Schwellnus
Economie et Statistique / Economics and Statistics - décembre 2019
Consulter
Sommaire

Évolutions de la part du travail dans les pays de l’OCDE au cours des deux dernières décennies

Mathilde Pak, Pierre-Alain Pionnier et Cyrille Schwellnus

Economie et Statistique / Economics and Statistics

Paru le : 18/12/2019

Consulter

Résumé

Au cours des vingt dernières années, dans de nombreux pays de l’OCDE, la croissance des salaires médians s’est dissociée de celle de la productivité du travail, en partie sous l’effet de la contraction de la part du travail dans la valeur ajoutée. Cet article analyse les déterminants de l’évolution de la part du travail à partir de données à la fois au niveau des secteurs et au niveau des entreprises. Le progrès technologique enregistré dans le secteur des biens d’équipement et la participation accrue aux chaînes de valeur mondiales ont contribué au déclin de la part du travail. Toutefois, les effets du progrès technologique sont nettement moins marqués pour les travailleurs hautement qualifiés. Dans les pays où la part du travail a diminué, on observe à la fois un déclin à la frontière technologique et une redistribution des parts de marché au profit des entreprises « superstars » présentant une faible part du travail. Le déclin constaté à la frontière technologique s’explique davantage par l’arrivée d’entreprises présentant une faible part du travail que par une contraction de la part du travail dans les entreprises en place à la frontière, ce qui donne à penser que, jusqu’à présent, ce processus découle plus du dynamisme technologique que des forces anticoncurrentielles.

Article (pdf, 1 Mo)

Compléments en ligne (pdf, 397 Ko)

Citation: Pak, M., Pionnier, P.-A. & Schwellnus, C. (2019). Labour Share Developments in OECD Countries Over the Past Two Decades. Economie et Statistique / Economics and Statistics, 510-511-512, 17–34. https://doi.org/10.24187/ecostat.2019.510t.1992