L'économie française - Comptes et dossiersÉdition 2018

Comme chaque année, L'Économie française - Comptes et dossiers présente une synthèse des mouvements essentiels ayant affecté les économies française et mondiale au cours de l'année écoulée.

L’ouvrage s’appuie pour cela sur les comptes de la Nation en base 2014 publiés fin mai 2018 par l’Insee.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/10/2018
Adrien Lagouge, Raphaël Lee, Pierre Ralle
L'économie française - Comptes et dossiers - octobre 2018
Consulter

Caractériser les incertitudes économiques dans cinq pays européens

Adrien Lagouge, Raphaël Lee, Pierre Ralle

La montée de l’incertitude est une explication souvent avancée du ralentissement de l’activité, en raison des comportements d’attentisme qu’elle est susceptible de générer. Mais il s’agit d’une notion vague, difficile à caractériser et à mesurer. Ce dossier présente et met en perspective plusieurs indicateurs d’incertitude proposés par la littérature académique : le nombre d’occurrences dans la presse de termes relatifs à l’incertitude ; la volatilité de grandeurs économiques (telles que l’indice de la production industrielle ou l’indice boursier, par exemple) ; les erreurs des prévisions réalisées par un modèle économique.

Dans les cinq principales économies européennes, France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne et Italie, tous ces indicateurs augmentent pendant les périodes de ralentissement conjoncturel, telles qu’elles sont définies par l’OCDE. Par ailleurs, sur la période 1999-2017, l’indicateur à base de citations a une tendance à la hausse dans tous les pays. Ce n’est pas le cas pour les autres, qui ont plutôt tendance à baisser depuis une dizaine d’années.

Ainsi, l’incertitude macroéconomique et l’incertitude exprimée dans la presse semblent obéir à des logiques différentes. Cette indépendance se manifeste principalement au vu de deux évènements. En 2008, dans la période de crise, les indicateurs macroéconomiques connaissent leurs plus grandes fluctuations alors que l’incertitude exprimée dans la presse est relativement inerte, à l’opposé de ce qui est observé en 2016, dans la période du « Brexit ».

Dans l’ensemble, en matière d’indicateurs d’incertitude les spécificités des pays semblent moins importantes que leurs tendances communes. En ce sens, la France ne se distingue pas particulièrement de ses partenaires européens.

Insee Références

Paru le : 04/10/2018

Consulter