Formations et emploiÉdition 2018

L'Insee présente avec Formations et emploi les principales analyses sur les sortants du système éducatif, leur insertion professionnelle et la formation tout au long de la vie.

Insee Références
Paru le : Paru le 10/04/2018
Danièle Guillemot, Ekaterina Melnik-Olive
Formations et emploi - avril 2018
Consulter

Se former tout au long de la vie, quel rôle du parcours professionnel ?

Danièle Guillemot, Ekaterina Melnik-Olive

Fin 2013, trois salariés sur dix du secteur privé ayant fini leurs études depuis au moins cinq ans déclarent n’avoir suivi aucune formation à visée professionnelle depuis la fin de leur scolarité initiale. Principalement ouvriers et employés, peu diplômés, ils ont plus que les autres un parcours professionnel marqué par une longue interruption de travail ou un épisode de temps partiel, et sont moins nombreux à avoir changé de métier.

Quand les salariés ont bénéficié d’une formation, c’est très majoritairement dans le cadre de l’entreprise. Pour les plus éloignés de l’emploi stable et à plein temps dans leur parcours professionnel, l’accès à une formation dans l’entreprise est plus faible mais ils ont pu bénéficier d’une prise en charge dans le cadre du chômage, sans que cette formation ne compense toujours la moindre chance d’être formé au travail. Cependant, lorsqu’ils ont connu un plan social, événement souvent accompagné d’actions de formation, les salariés ont une probabilité plus élevée d’avoir été formés dans ces deux cadres. Certains encore ont eu une démarche plus personnelle de formation, congés dédiés ou cours du soir.

Quel que soit le cas de figure, les personnes qui déclarent n’avoir jamais suivi de formations dans le passé ont moins de chance d’en suivre une par la suite : les formations – et à l’inverse l’absence de formation – tendent à se cumuler chez les mêmes individus. Pour autant, ces « non-formés » expriment majoritairement le souhait de suivre une formation dans les prochaines années.

Insee Références

Paru le : 10/04/2018

Consulter