Enquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros 2020

Sources
Paru le : Paru le 29/09/2020
Consulter

Présentation statistique

Description des données

L’opinion des grossistes sur leur activité récente et sur leurs perspectives d’activité est retracée au moyen du suivi du volume des ventes et de variables qui lui sont liées, telles que les stocks, les intentions de commandes, les livraisons, les perspectives générales d'activité, l'évolution des effectifs ainsi que celle des prix.

Les grossistes fournissent également une opinion sur leur situation de trésorerie et les délais de paiement.

La plupart des questions de l’enquête sont qualitatives et à trois modalités. Les résultats sont présentés sous forme de soldes d’opinion, correspondant aux différences entre le pourcentage de réponses « en hausse » (+) et le pourcentage de réponses « en baisse » (-).

Couverture sectorielle

L'enquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros est réalisée auprès de l'ensemble des grossistes à l'exclusion de certains sous-secteurs qui sont : les intermédiaires du commerce de gros, le commerce de gros de tabac (manufacturé ou non), le commerce de gros de déchets et débris, le commerce de gros non spécialisé.

Plus précisément, l'enquête couvre les secteurs définis par les codes de la nomenclature d’activité française (NAF Rév. 2) suivants : 46.2, 46.3 (hors 4635Z), 46.4, 46.5, 46.6, 46.7 (hors 4677Z).

Concepts et définitions statistiques

L’indicateur synthétique du climat des affaires dans l’enquête décrit la composante commune des soldes d’opinion sur les perspectives générales des grossistes sur leur secteur, les intentions de commandes, les ventes passées, les effectifs passés et prévus, les prix de vente prévus, les stocks.

Unité statistique

L’unité interrogée est l’entreprise (au sens d’unité légale ou d’unité profilée).

Zone géographique de référence

France métropolitaine

Couverture temporelle

Certaines données sont disponibles depuis 1972.