28 juillet 2020
N° 2020-193

En juillet 2020, l’opinion des promoteurs sur la demande de logements neufs est dégradée par rapport à janvierEnquête trimestrielle dans la promotion immobilière - juillet 2020

En juillet 2020, l’opinion des promoteurs sur la demande de logements neufs est plus dégradée qu’en janvier. Le solde d’opinion correspondant passe au-dessous de sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 193
Paru le : Paru le 28/07/2020
Informations rapides  No 193 - juillet 2020
Avertissement

Pendant la période de confinement général, l’enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière n’a pas pu être conduite et les valeurs pour le mois d’avril 2020 sont donc indiquées comme « données manquantes » dans les séries chronologiques. L’enquête a pu être conduite à nouveau en juillet 2020.

En juillet 2020, l’opinion des promoteurs sur la demande de logements neufs est plus dégradée qu’en janvier. Le solde d’opinion correspondant passe au-dessous de sa moyenne de longue période.

Les perspectives de mises en chantier sont quasiment inchangées par rapport à janvier

En juillet 2020, les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois sont quasiment inchangées par rapport au début d’année. Le solde correspondant est quasi stable par rapport à janvier et reste légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période. Dans le détail, le solde sur les logements destinés à la vente se situe à un niveau comparable, tandis que celui sur les logements destinés à la location est plus élevé qu’en janvier, bien au-dessus de sa moyenne de longue période. Cela ne reflète pas nécessairement des perspectives plus élevées qu’avant la crise sanitaire, mais plutôt une proportion élevée d’entreprises qui jugent que les mises en chantier de logements destinés à la location vont progresser au cours des trois prochains mois en comparaison du niveau très bas où elles étaient tombées durant le confinement.

Dans le même temps, les promoteurs sont aussi nombreux qu’en janvier 2020 à signaler une baisse de leur stock de logements invendus. Le solde correspondant reste légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période.

Nombre de promoteurs anticipent une baisse des moyens de financement consacrés à l’achat de logement neuf

Les promoteurs sont un peu moins nombreux qu’en janvier à indiquer une hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente ; le solde correspondant est moins élevé qu’en janvier mais reste bien au-dessus de sa moyenne de longue période. En ce qui concerne le financement, les promoteurs sont quasiment aussi nombreux qu’en janvier dernier à juger que l’apport personnel des candidats à l’acquisition d’un logement neuf a augmenté au cours des trois derniers mois : le solde associé est quasi stable et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période. En revanche, les promoteurs sont bien plus nombreux qu’en janvier à considérer que les moyens de financement consacrés aux achats de logements neufs baisseront au cours des trois prochains mois. Le solde d’opinion correspondant est très inférieur à son niveau de janvier : il se situe un peu au-dessous de sa moyenne, alors qu’il l’excédait largement d’avril 2019 à janvier 2020.

Conjoncture dans la promotion immobilière

Solde d’opinion, en % CVS
Conjoncture dans la promotion immobilière (Solde d’opinion, en % CVS)
Moy.* Oct. 19 Jan. 20 Avr. 20 Juil. 20
Demande de logements -9 -9 -4 ND -12
Perspectives de mises en chantier de logements -7 -7 -5 ND -4
- destinés à la vente -15 -15 -13 ND -12
- destinés à la location 1 5 7 ND 14
Évolution des stocks de logements invendus -26 -30 -24 ND -24
Prix moyen des logements mis en vente 5 23 23 ND 19
Évolution de l'apport personnel des candidats -20 -10 -10 ND -11
Perspectives d'évolution des moyens de financement -21 1 -5 ND -23
  • * Moyenne depuis juillet 1991
  • Source : enquête de conjoncture promotion immobilière – Insee

Tendance de la demande de logements neufs

Tendance de la demande de logements neufs
Tendance de la demande de logements neufs
1998-T1 -2.6
1998-T2 -0.8
1998-T3 -3.1
1998-T4 16.1
1999-T1 12.4
1999-T2 14.2
1999-T3 14.0
1999-T4 -3.1
2000-T1 -8.8
2000-T2 -4.9
2000-T3 -4.9
2000-T4 -3.9
2001-T1 -1.6
2001-T2 -1.4
2001-T3 -1.7
2001-T4 -10.9
2002-T1 -0.5
2002-T2 6.7
2002-T3 6.0
2002-T4 6.0
2003-T1 10.6
2003-T2 10.1
2003-T3 21.2
2003-T4 25.2
2004-T1 21.7
2004-T2 26.3
2004-T3 24.7
2004-T4 29.4
2005-T1 29.8
2005-T2 26.3
2005-T3 21.6
2005-T4 20.8
2006-T1 16.0
2006-T2 15.4
2006-T3 12.9
2006-T4 11.3
2007-T1 9.2
2007-T2 1.4
2007-T3 3.1
2007-T4 -1.8
2008-T1 -7.0
2008-T2 -13.7
2008-T3 -13.4
2008-T4 -33.1
2009-T1 -26.7
2009-T2 -13.8
2009-T3 -10.6
2009-T4 -8.6
2010-T1 -3.9
2010-T2 -8.5
2010-T3 -6.5
2010-T4 -0.3
2011-T1 -10.2
2011-T2 -15.1
2011-T3 -20.8
2011-T4 -22.7
2012-T1 -24.6
2012-T2 -33.6
2012-T3 -42.1
2012-T4 -47.7
2013-T1 -47.7
2013-T2 -47.7
2013-T3 -42.8
2013-T4 -42.1
2014-T1 -44.4
2014-T2 -45.7
2014-T3 -53.3
2014-T4 -51.8
2015-T1 -46.0
2015-T2 -36.7
2015-T3 -28.1
2015-T4 -26.0
2016-T1 -26.1
2016-T2 -11.9
2016-T3 -9.7
2016-T4 -5.1
2017-T1 -1.8
2017-T2 -3.6
2017-T3 -2.5
2017-T4 -4.3
2018-T1 -7.0
2018-T2 -11.1
2018-T3 -15.5
2018-T4 -20.1
2019-T1 -25.2
2019-T2 -19.8
2019-T3 -12.0
2019-T4 -8.6
2020-T1 -4.5
2020-T2
2020-T3 -12.4

Tendance de la demande de logements neufs

  • Source : Insee

Pour en savoir plus

Le solde d’opinion correspond à l’écart entre le pourcentage de réponses « en hausse » et le pourcentage de réponses « en baisse ».

Des informations complémentaires (méthodologie simplifiée et détaillée, nomenclatures, etc.) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la présente page.

Prochaine publication : le 27 octobre 2020 à 12h00

Le solde d’opinion correspond à l’écart entre le pourcentage de réponses « en hausse » et le pourcentage de réponses « en baisse ».

Des informations complémentaires (méthodologie simplifiée et détaillée, nomenclatures, etc.) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la présente page.

Prochaine publication : le 27 octobre 2020 à 12h00


: bureau-de-presse@insee.fr
: