27 mai 2020
N° 2020-130

Entre mars et mai 2020, le climat conjoncturel du commerce de gros chute lourdementEnquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros - mai 2020

Selon les chefs d’entreprise interrogés en mai 2020, le climat des affaires du commerce de gros chute lourdement par rapport à mars. L’indicateur qui le synthétise perd 31 points en deux mois et s’établit à 66, loin de sa moyenne de longue période (100). Les soldes d’opinion relatifs à l’activité passée, aux approvisionnements passés et prévus contribuent très négativement au climat des affaires.

Informations rapides
No 130
Paru le : Paru le 27/05/2020
Prochaine parution le : 24/09/2020 à 08h45 - septembre 2020
Informations rapides  No 130 - mai 2020
Avertissement

Compte tenu du contexte de lutte contre la propagation du Covid-19, les statistiques publiées dans ce numéro d’Informations Rapides peuvent être moins précises qu’à l’accoutumée.

Les réponses des entreprises ont été collectées entre le 28 avril et le 19 mai 2020, en très grande partie en période de confinement général, par internet uniquement. Par conséquent, le taux de réponse est plus faible ce mois-ci qu’habituellement.

Par ailleurs, pour les données de mai, le mode de correction de la non-réponse a été modifié par rapport à la méthode habituelle qui reproduit les réponses passées des entreprises non-répondantes. Ainsi, dans cette publication, on considère que les unités non-répondantes en mai auraient répondu comme la moyenne des unités répondantes de la strate élémentaire à laquelle elles appartiennent.

Selon les chefs d’entreprise interrogés en mai 2020, le climat des affaires du commerce de gros chute lourdement par rapport à mars. L’indicateur qui le synthétise perd 31 points en deux mois et s’établit à 66, loin de sa moyenne de longue période (100). Les soldes d’opinion relatifs à l’activité passée, aux approvisionnements passés et prévus contribuent très négativement au climat des affaires.

Indicateur synthétique du climat des affaires

Indicateur synthétique du climat des affaires
Indicateur synthétique du climat des affaires
1998-B1 110.6
1998-B2 114.5
1998-B3 114.4
1998-B4 112.7
1998-B5 106.8
1998-B6 104.2
1999-B1 104.2
1999-B2 98.0
1999-B3 101.3
1999-B4 100.4
1999-B5 109.0
1999-B6 113.3
2000-B1 116.1
2000-B2 112.5
2000-B3 115.0
2000-B4 117.5
2000-B5 115.4
2000-B6 113.4
2001-B1 109.3
2001-B2 112.1
2001-B3 105.4
2001-B4 103.0
2001-B5 101.8
2001-B6 96.7
2002-B1 97.6
2002-B2 92.2
2002-B3 91.8
2002-B4 91.0
2002-B5 93.2
2002-B6 97.1
2003-B1 96.3
2003-B2 89.3
2003-B3 88.0
2003-B4 87.6
2003-B5 88.1
2003-B6 90.2
2004-B1 96.2
2004-B2 94.6
2004-B3 98.8
2004-B4 100.1
2004-B5 99.5
2004-B6 95.9
2005-B1 100.5
2005-B2 97.3
2005-B3 92.2
2005-B4 95.8
2005-B5 94.6
2005-B6 99.5
2006-B1 103.7
2006-B2 98.9
2006-B3 102.0
2006-B4 107.4
2006-B5 106.8
2006-B6 110.3
2007-B1 107.9
2007-B2 111.7
2007-B3 110.4
2007-B4 107.3
2007-B5 111.6
2007-B6 108.6
2008-B1 107.2
2008-B2 106.7
2008-B3 101.6
2008-B4 96.6
2008-B5 94.3
2008-B6 83.8
2009-B1 78.9
2009-B2 66.7
2009-B3 68.0
2009-B4 70.0
2009-B5 75.9
2009-B6 77.2
2010-B1 84.5
2010-B2 84.7
2010-B3 94.5
2010-B4 100.4
2010-B5 104.8
2010-B6 104.3
2011-B1 105.8
2011-B2 108.3
2011-B3 107.2
2011-B4 105.7
2011-B5 100.0
2011-B6 95.8
2012-B1 95.1
2012-B2 99.1
2012-B3 92.8
2012-B4 94.6
2012-B5 90.6
2012-B6 88.8
2013-B1 88.5
2013-B2 88.0
2013-B3 87.7
2013-B4 87.1
2013-B5 96.7
2013-B6 97.4
2014-B1 96.7
2014-B2 97.8
2014-B3 97.6
2014-B4 96.1
2014-B5 90.9
2014-B6 95.2
2015-B1 95.4
2015-B2 96.0
2015-B3 100.7
2015-B4 101.9
2015-B5 99.2
2015-B6 101.2
2016-B1 101.8
2016-B2 99.3
2016-B3 101.8
2016-B4 102.9
2016-B5 97.4
2016-B6 97.6
2017-B1 103.7
2017-B2 102.8
2017-B3 104.2
2017-B4 109.6
2017-B5 108.5
2017-B6 110.5
2018-B1 106.8
2018-B2 109.2
2018-B3 104.0
2018-B4 102.2
2018-B5 103.4
2018-B6 103.2
2019-B1 99.4
2019-B2 105.3
2019-B3 107.1
2019-B4 105.9
2019-B5 106.0
2019-B6 105.9
2020-B1 103.5
2020-B2 96.7
2020-B3 66.0

Indicateur synthétique du climat des affaires

  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Le solde sur les perspectives générales d’activité rejoint presque son point bas de mars 2009

Tous les soldes d’opinion sur l’activité à venir chutent de nouveau fortement. Le solde d’opinion sur les perspectives générales d’activité dans le commerce de gros perd 28 points par rapport à mars, à –73, descendant presque au même niveau qu’en mars 2009 (–76).

Le solde sur les intentions de commandes dans leur ensemble chute également et s’établit à –50, au-dessous de son point bas de 2009. Il baisse dans tous les sous-secteurs sauf celui des « produits alimentaires bruts et animaux vivants ». La chute est particulièrement lourde dans le commerce de gros des équipements industriels et dans les « autres commerces de gros spécialisés » (en produits intermédiaires, combustibles, produits chimiques, etc.).

Les perspectives de commerce de gros avec l’étranger se dégradent sévèrement elles aussi. Le solde relatif aux intentions de commandes à l’étranger et celui relatif aux commandes à livrer vers l’étranger perdent autour de 25 points chacun entre mars et mai. Ils tombent à des niveaux proches de leurs points bas précédents, atteints en 2009.

Tous les soldes d’opinion relatifs à l’activité passée baissent fortement

En mai 2020, les soldes d’opinion portant sur les ventes passées et les livraisons reçues baissent fortement par rapport à mars. Les soldes relatifs aux ventes passées et aux livraisons reçues perdent plus de 35 points et s’établissent respectivement au niveau et au-dessous de leur point bas de 2009.

Les soldes d’opinion sur les effectifs chutent également

Les soldes relatifs à l’évolution récente et à l’évolution prévue des effectifs chutent lourdement. Le solde portant sur leur évolution récente se situe dix points au-dessous de son plus bas niveau de 2009, tandis que celui portant sur leur évolution prévue est proche de son point bas de 2009.

Les soldes d’opinion sur les prix restent stables

En mai, les soldes d’opinion sur les prix de vente, passés aussi bien que prévus, restent stables, après un net repli en mars. Ils se situent bien au-dessous de leur moyenne de long terme.

Enfin, les grossistes sont beaucoup plus nombreux en mai qu’en mars à considérer difficile leur situation de trésorerie. Le solde associé perd 30 points par rapport à mars et tombe à son point le plus bas depuis que la série existe (1991).

Révisions

Le climat des affaires dans le commerce de gros de mars 2020 est abaissé de deux points, en raison de la sortie d’unités de l’ensemble sur lequel sont calculés les résultats. Pour ces unités non-répondantes, les réponses de janvier étaient reportées lors de l’estimation provisoire de mars.

Ensemble du commerce de gros

Soldes d’opinion, en %, CVS
Ensemble du commerce de gros (Soldes d’opinion, en %, CVS)
Moy* nov.-19 janv.-20 mars-20 mai-20
Climat des affaires 100 106 104 97 66
Perspectives générales -23 -4 -12 -45 -73
Volume des ventes -14 -8 -13 -15 -50
ventes à l'étranger -15 -7 -12 -19 -51
Livraisons reçues -9 -6 -10 -11 -48
reçues de l'étranger -10 -6 -8 -15 -46
Intentions de commandes -15 -9 -8 -15 -50
passées à l'étranger -15 -8 -8 -23 -50
Commandes à livrer à l'étranger -15 -7 -7 -25 -49
Stocks 8 8 7 6 9
Effectifs passés -1 1 3 -3 -31
Effectifs prévus -2 5 7 6 -20
Situation trésorerie -9 -4 -4 -5 -35
Prix de vente passés 7 1 4 -4 -4
Prix de vente prévus 14 7 7 0 -1
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Secteurs du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Secteurs du commerce de gros (Soldes d'opinion, en %, CVS)
Moy* nov.-19 janv.-20 mars-20 mai-20
Produits agricoles bruts et animaux vivants
Volume des ventes -13 -21 -24 -23 -3
Ventes à l’étranger -16 3 -6 -36 -13
Livraisons reçues de l'étranger -10 -7 -15 -38 -7
Intentions de commandes -12 -9 -7 -27 -25
Stocks 5 11 8 0 -4
Produits alim. et boissons
Volume des ventes -14 -11 -15 -19 -31
Ventes à l’étranger -12 -13 -9 -13 -45
Livraisons reçues de l'étranger -13 -12 2 -8 -39
Intentions de commandes -11 -9 -6 -12 -38
Stocks 5 3 2 10 -6
Biens domestiques
Volume des ventes -10 -2 -5 -15 -59
Ventes à l’étranger -11 -5 -9 -8 -56
Livraisons reçues de l'étranger -6 1 -5 -16 -45
Intentions de commandes -14 -3 -8 -13 -48
Stocks 12 12 10 7 21
Équipements de l'information et de la communication
Volume des ventes -8 -5 -19 -5 -52
Ventes à l’étranger -13 -6 -11 -18 -39
Livraisons reçues de l'étranger -7 2 -18 -10 -49
Intentions de commandes -10 -13 -3 -15 -45
Stocks 9 1 4 -6 21
Autres équipements industriels
Volume des ventes -16 -5 -10 -14 -84
Ventes à l’étranger -21 -9 -11 -24 -77
Livraisons reçues de l'étranger -11 -6 -4 -9 -72
Intentions de commandes -21 -11 -7 -17 -75
Stocks 12 15 20 14 28
Autres C.G. spécialisés
Volume des ventes -17 -5 -14 -10 -62
Ventes à l’étranger -19 -9 -25 -25 -62
Livraisons reçues de l'étranger -13 -9 -18 -17 -57
Intentions de commandes -18 -13 -13 -14 -64
Stocks 6 6 -1 2 0
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement
Biens d'équipements de l'information et de la communication Autres biens d'équipement industriels
2008-B1 -23.7 5.2
2008-B2 -5.5 4.4
2008-B3 2.8 -3.5
2008-B4 -7.0 -14.3
2008-B5 -10.8 -20.7
2008-B6 -15.4 -35.4
2009-B1 -32.7 -57.0
2009-B2 -60.4 -74.2
2009-B3 -63.9 -67.8
2009-B4 -63.0 -70.0
2009-B5 -56.5 -70.0
2009-B6 -20.5 -68.2
2010-B1 -13.5 -56.7
2010-B2 -36.0 -57.5
2010-B3 -0.5 -40.3
2010-B4 29.5 -32.9
2010-B5 19.8 -16.0
2010-B6 19.9 -18.1
2011-B1 14.6 -17.4
2011-B2 -11.2 1.8
2011-B3 0.4 6.7
2011-B4 -1.6 -0.3
2011-B5 -6.6 0.1
2011-B6 -27.6 -12.8
2012-B1 -12.2 -12.2
2012-B2 -15.9 -15.4
2012-B3 -24.1 -28.8
2012-B4 -22.6 -30.0
2012-B5 -16.2 -28.0
2012-B6 -29.9 -36.8
2013-B1 -37.1 -41.7
2013-B2 -12.4 -33.6
2013-B3 -18.5 -37.8
2013-B4 -39.0 -38.3
2013-B5 -16.7 -30.6
2013-B6 -11.6 -25.7
2014-B1 -28.3 -28.0
2014-B2 -14.4 -19.9
2014-B3 -15.1 -27.2
2014-B4 -9.7 -38.8
2014-B5 -24.0 -40.9
2014-B6 -9.3 -38.5
2015-B1 -12.5 -35.9
2015-B2 -7.5 -32.9
2015-B3 3.3 -28.6
2015-B4 -3.8 -22.4
2015-B5 -3.3 -24.6
2015-B6 -7.9 -27.8
2016-B1 0.5 -18.4
2016-B2 0.1 -21.4
2016-B3 -11.1 -17.4
2016-B4 -0.8 -17.0
2016-B5 -3.6 -24.5
2016-B6 -11.6 -19.2
2017-B1 -8.3 -16.2
2017-B2 -6.0 -12.2
2017-B3 -7.3 -6.8
2017-B4 -0.6 0.5
2017-B5 -1.3 -1.7
2017-B6 -7.0 8.9
2018-B1 -13.0 8.0
2018-B2 1.1 1.6
2018-B3 0.9 -5.0
2018-B4 7.5 -7.8
2018-B5 13.4 -6.7
2018-B6 5.8 -9.4
2019-B1 -21.4 -16.3
2019-B2 20.0 -3.2
2019-B3 10.4 -1.0
2019-B4 -20.8 -4.2
2019-B5 0.4 1.1
2019-B6 -5.2 -4.8
2020-B1 -19.1 -10.3
2020-B2 -4.8 -13.8
2020-B3 -52.1 -83.8

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement

  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Pour en savoir plus

Un solde d’opinion est l’écart entre le pourcentage pondéré des réponses « supérieur à la normale » ou « en hausse » et le pourcentage de réponse « inférieur à la normale » ou « en baisse ».

Des informations complémentaires (méthodologie, pages internet associées, etc.) sont disponibles par l’onglet Documentation.

Prochaine publication : le 26 juillet 2020 à 8h45.

Un solde d’opinion est l’écart entre le pourcentage pondéré des réponses « supérieur à la normale » ou « en hausse » et le pourcentage de réponse « inférieur à la normale » ou « en baisse ».

Des informations complémentaires (méthodologie, pages internet associées, etc.) sont disponibles par l’onglet Documentation.

Prochaine publication : le 26 juillet 2020 à 8h45.


: bureau-de-presse@insee.fr
: