En mai 2018, le climat des affaires en France et celui de l'emploi continuent de se voilerIndicateurs de climat des affaires et de retournement conjoncturel - mai 2018

En mai 2018, le climat des affaires se replie pour le cinquième mois consécutif, tout en demeurant à un niveau relativement élevé. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, perd deux points par rapport au mois précédent. À 106, il retrouve son niveau de juin 2017, au-dessus de sa moyenne de longue période (100). L'indicateur de climat des affaires perd six points dans le commerce de gros, quatre points dans les services, un point dans le commerce de détail ; il est stable dans le bâtiment et l'industrie manufacturière. Le climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période dans chaque secteur.

Informations rapides
No 134
Paru le : 24/05/2018
Prochaine parution le : 24/07/2018 à 08h45 - juillet 2018

Le climat des affaires fléchit en mai

En mai 2018, le climat des affaires se replie pour le cinquième mois consécutif, tout en demeurant à un niveau relativement élevé. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, perd deux points par rapport au mois précédent. À 106, il retrouve son niveau de juin 2017, au-dessus de sa moyenne de longue période (100). L'indicateur de climat des affaires perd six points dans le commerce de gros, quatre points dans les services, un point dans le commerce de détail ; il est stable dans le bâtiment et l'industrie manufacturière. Le climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période dans chaque secteur.

Le climat de l'emploi est un peu moins favorable

En mai 2018, le climat de l'emploi faiblit un peu mais reste à un niveau élevé. L'indicateur qui le synthétise perd un point par rapport à avril. Il se situe à 107, bien au-dessus de sa moyenne de longue période. Cette baisse résulte surtout d'un fléchissement des soldes d'opinion sur l'emploi passé dans les services hors intérim, et sur l'emploi prévu dans le commerce de détail.

Révisions

Par rapport à leurs premières estimations en avril 2018, les indicateurs synthétiques de climat des affaires dans le bâtiment et le commerce de détail ont été rehaussés d'un point, celui de l'emploi a été abaissé d'un point. Par rapport à sa première estimation en mars 2018, l'indicateur synthétique de climat des affaires dans le commerce de gros a été rehaussé d'un point. Ces révisions résultent de l'intégration de réponses tardives d'entreprises.

Graphique 1 – Indicateur de climat des affaires France

Graphique 2 – Indicateur de climat de l'emploi France

Tableau 1 – Indicateurs du climat des affaires et du climat de l'emploi

Indicateurs du climat des affaires et du climat de l'emploi
Jan. 18 Fév. 18 Mars 18 Avril 18 Mai 18
Indicateurs du climat des affaires
France 111 110 109 108 106
Industrie 114 112 110 109 109
Bâtiment 108 106 107 108 108
Services 109 107 107 107 103
Commerce de détail 114 115 113 111 110
Commerce de gros 107 - 110 - 104
Indicateur du climat de l'emploi
Emploi 109 110 111 108 107
  • Sources : Insee, enquêtes de conjoncture

L'indicateur de retournement se situe dans la zone d'incertitude

L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie reste dans la zone d'incertitude conjoncturelle.

Tableau 2 – Indicateurs de retournement

Indicateurs de retournement
Jan. 18 Fév. 18 Mars 18 Avril 18 Mai 18
France 0,8 –0,4 –0,2 –0,1 –0,1
Industrie 0,9 0,7 –0,6 –0,5 –0,2
Bâtiment 0,1 –0,8 –0,3 0,1 0,1
Services 0,7 0,2 0,4 0,3 –0,4
Commerce de gros 0,5 - 0,6 - –0,8
  • Sources : Insee, enquêtes de conjoncture

Graphique 3 – Indicateur de retournement France

  • Lecture : proche de 1 (respectivement –1), l'indicateur signale un climat conjoncturel favorable (respectivement défavorable). La zone d'incertitude conjoncturelle est comprise entre –0,3 et +0,3.

Documentation

La méthode en bref (pdf, 138 Ko)