Populations légales de Mayotte en 2017Recensement de la population

Chiffres détaillés
Paru le : 27/12/2017

Populations légales des communes de Mayotte en 2017Recensement de la population

Chiffres détaillés
Paru le : 27/12/2017

Décret n° 2017-1688 du 14 décembre 2017 authentifiant les résultats du recensement de la population effectué à Mayotte en 2017

Communes Population municipale Population comptée à part Population totale 2017 (avec doubles comptes)
01 - Acoua 5 192 192 5 384
02 - Bandraboua 13 989 222 14 211
03 - Bandrele 10 282 247 10 529
04 - Bouéni 6 189 314 6 503
05 - Chiconi 8 295 321 8 616
06 - Chirongui 8 920 277 9 197
07 - Dembeni 15 848 268 16 116
08 - Dzaoudzi 17 831 406 18 237
09 - Kani-Kéli 5 507 209 5 716
10 - Koungou 32 156 596 32 752
11 - Mamoudzou 71 437 1 537 72 974
12 - Mtsamboro 7 705 320 8 025
13 - M'Tsangamouji 6 432 154 6 586
14 - Ouangani 10 203 190 10 393
15 - Pamandzi 11 442 360 11 802
16 - Sada 11 156 463 11 619
17 - Tsingoni 13 934 301 14 235
Mayotte 256 518 6 377 262 895

Pour comprendre

Décret n° 2017-1688 du 14 décembre 2017 authentifiant les résultats du recensement de la population effectué à Mayotte en 2017

Définitions

La population totale

La population totale est la somme de la population municipale et de la population comptée à part.

La population municipale

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensées sur le territoire de la commune.

La population comptée à part

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune :

  • personnes mineures dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune ;
  • personnes résidant dans une communauté de catégorie 1, 2 ou 3 (services de moyen ou de long séjour des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales ; communautés religieuses ; casernes ou établissements militaires) d’une autre commune mais ayant une résidence familiale sur le territoire de la commune ;
  • personnes majeures âgées de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études ;
  • personnes sans domicile fixe rattachées à la commune au sens de la loi du 3 janvier 1969 et non recensées dans la commune : elles sont connues par les listes préfectorales ;
  • en Nouvelle-Calédonie, la population comptée à part comporte en plus les personnes rattachées à une tribu de la commune mais qui résident habituellement dans une autre commune.

Pour comprendre

Populations légales dans les collectivités d'outre-mer et Mayotte

Le recensement de la population des collectivités d'outre-mer (COM) relève, selon les cas, des articles 156 ou 157 du titre V de la loi n° 2002-276 du 27 février 2002. Les populations légales sont authentifiées par un décret publié au Journal Officiel, sous la responsabilité de l'Insee.

Pour les COM de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, la collecte, le traitement et l'exploitation statistique sont réalisés dans le cadre général du recensement rénové (article 156). Leurs populations légales sont actualisées chaque année.

Les autres COM et Mayotte procèdent, par dérogation (article 157), à des recensements généraux de la population tous les cinq ans. L'exploitation statistique de ces recensements est de la responsabilité de l'institut de statistiques compétent : l'Insee pour Mayotte, l'institut de statistique local pour chacune des trois collectivités du Pacifique.

Décret n° 2017-1688 du 14 décembre 2017 authentifiant les résultats du recensement de la population effectué à Mayotte en 2017.