594 000 personnes décédées en France en 2016, pour un quart d’entre elles à leur domicile

Vanessa Bellamy, division Enquêtes et études démographiques, Insee

En 2016, 594 000 personnes sont décédées en France : 59 % sont décédées dans un établissement de santé, 26 % à domicile, 14 % en maison de retraite et 1 % sur la voie publique. À chaque âge, la plupart des décès ont lieu dans un établissement de santé. Toutefois, les disparités sont fortes selon l’âge.

Entre 15 et 24 ans, un tiers des décès ont lieu sur la voie publique. Après 100 ans, la part des décès à domicile est la même qu’en maison de retraite (36 %).

594 000 décès survenus en 2016 : un quart a eu lieu à domicile

En 2016, 594 000 personnes sont décédées en France (figure 1), soit autant qu’en 2015. Le nombre de décès avait fortement augmenté en 2015 (+ 34 000, soit + 6 % par rapport à 2014) et se stabilise donc en 2016 à un niveau élevé. Ces deux dernières années se situent en effet dans la tendance à la hausse amorcée au début des années 2010, du fait de l’arrivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges de forte mortalité.

Figure 1 - Nombre de décès annuels depuis 1946

Figure 1 - Nombre de décès annuels depuis 1946
France métropolitaine France
1946 545 880
1947 538 157
1948 513 210
1949 573 598
1950 534 480
1951 565 829
1952 524 831
1953 556 983
1954 518 892
1955 526 322
1956 545 700
1957 532 107
1958 500 596
1959 509 114
1960 520 960
1961 500 289
1962 541 147
1963 557 852
1964 520 033
1965 543 696
1966 528 782
1967 543 033
1968 553 441
1969 573 335
1970 542 277
1971 554 151
1972 549 900
1973 558 782
1974 552 551
1975 560 353
1976 557 114
1977 536 221
1978 546 916
1979 541 805
1980 547 107
1981 554 823
1982 543 104 550 724
1983 559 655 567 755
1984 542 490 550 259
1985 552 496 560 393
1986 546 926 554 738
1987 527 466 535 389
1988 524 600 532 527
1989 529 283 537 527
1990 526 201 534 386
1991 524 685 532 887
1992 521 530 529 814
1993 532 263 540 533
1994 519 965 528 121
1995 531 618 540 313
1996 535 775 544 604
1997 530 319 539 267
1998 534 005 543 409
1999 537 661 547 266
2000 530 864 540 601
2001 531 073 541 029
2002 535 144 545 241
2003 552 339 562 467
2004 509 429 519 470
2005 527 533 538 081
2006 516 416 526 920
2007 521 016 531 162
2008 532 131 542 575
2009 538 116 548 541
2010 540 469 551 218
2011 534 795 545 057
2012 559 227 569 868
2013 558 408 569 236
2014 547 003 559 293
2015 581 770 593 680
2016 581 073 593 865
2017
2018
  • Champ : France métropolitaine et France (hors Mayotte jusqu'en 2013, avec Mayotte à partir de 2014).
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 1 - Nombre de décès annuels depuis 1946

En 2016, 59,2 % des décès ont eu lieu dans des établissements de santé (hôpital ou clinique), 26,0 % à domicile, 13,5 % en maison de retraite et 1,3 % sur la voie publique (figure 2 ; sources). Cette répartition des lieux de décès a évolué au cours du temps. Au cours des années 1970, la médicalisation des derniers jours de vie a inversé la répartition entre le domicile et les établissements de santé : de moins en moins de décès ont lieu au domicile et de plus en plus en établissement.

Depuis les années 1980, la part des décès en établissement de santé s’est stabilisée. Celle des décès à domicile est devenue inférieure à 30 % en 1988 et diminue lentement. Dans le même temps, les décès surviennent relativement plus souvent dans les maisons de retraite.

Les décès dans les départements d’outre-mer sont à cet égard singuliers puisque 44,2 % d’entre eux ont lieu à domicile. En revanche 49,6 % ont lieu dans un établissement de santé et seulement 3,9 % en maison de retraite.

Figure 2 - Répartition des décès selon le lieu en 2016

en %
Figure 2 - Répartition des décès selon le lieu en 2016
Année Domicile Établissement de santé Maison de retraite Voie ou lieu public Total
1972 55,2 38,4 4,6 1,8 100,0
1973 54,3 38,9 5,1 1,7 100,0
1974 54,5 39,0 5,0 1,5 100,0
1975 54,0 39,4 5,1 1,5 100,0
1976 52,4 40,8 5,3 1,5 100,0
1977 43,5 49,8 5,0 1,7 100,0
1978 38,6 54,6 5,2 1,6 100,0
1979 35,3 57,6 5,3 1,8 100,0
1980 33,3 59,4 5,4 1,9 100,0
1981 31,7 60,8 5,6 1,9 100,0
1982 31,1 61,2 5,7 2,0 100,0
1983 31,0 61,1 5,9 2,0 100,0
1984 30,8 61,4 5,7 2,1 100,0
1985 30,9 61,2 5,9 2,0 100,0
1986 30,3 61,4 6,1 2,2 100,0
1987 30,4 61,3 6,2 2,1 100,0
1988 29,6 60,4 7,6 2,4 100,0
1989 28,9 60,8 7,9 2,4 100,0
1990 29,5 59,9 8,2 2,4 100,0
1991 28,6 60,6 8,4 2,4 100,0
1992 29,0 60,0 8,7 2,3 100,0
1993 29,0 59,6 9,1 2,3 100,0
1994 28,3 60,3 9,1 2,3 100,0
1995 26,8 61,5 9,4 2,3 100,0
1996 27,1 61,0 9,7 2,2 100,0
1997 27,2 60,4 10,2 2,2 100,0
1998 27,5 60,2 10,1 2,2 100,0
1999 27,7 59,9 10,2 2,2 100,0
2000 27,9 59,8 10,2 2,1 100,0
2001 27,9 59,5 10,5 2,1 100,0
2002 28,0 59,3 10,6 2,1 100,0
2003 28,6 58,4 11,1 1,9 100,0
2004 28,1 59,7 10,3 1,9 100,0
2005 28,1 59,3 10,8 1,8 100,0
2006 27,9 59,7 10,6 1,8 100,0
2007 28,1 59,3 10,9 1,7 100,0
2008 27,7 59,5 11,3 1,5 100,0
2009 27,1 59,6 11,8 1,5 100,0
2010 26,9 59,7 11,9 1,5 100,0
2011 26,2 60,1 12,1 1,6 100,0
2012 26,2 59,5 12,8 1,5 100,0
2013 26,2 59,8 12,6 1,4 100,0
2014 26,1 59,9 12,7 1,3 100,0
2015 26,1 59,3 13,3 1,3 100,0
2016 26,0 59,2 13,5 1,3 100,0
  • Champ : France métropolitaine de 1972 à 1997. France à partir de 1998, y compris Mayotte depuis 2014 ; décès pour lesquels ont connaît le lieu (soit 93 % des décès en 2016).
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 2 - Répartition des décès selon le lieu en 2016

Un tiers des décès sur la voie publique pour les jeunes de 15 à 24 ans

Les lieux de décès présentent des particularités selon l’âge, même si à tous les âges avant 100 ans, la majeure partie des décès a lieu en établissement de santé. Les décès sur la voie publique sont rares chez les très jeunes enfants, puis augmentent avec l’âge jusque vers 24 ans avant de diminuer (figure 3). Ils sont ainsi les plus fréquents entre 15 et 24 ans : un tiers des décès dans cette tranche d’âge a lieu sur la voie publique. Passés 25 ans, cette part ne cesse de décroître. Entre 30 et 34 ans, 20 % des décès ont lieu sur la voie publique. Puis, à partir de 40 ans, cette part est inférieure à 10 %.

Figure 3 - Décès selon l'âge du décédé et le lieu de décès en 2016

en %
Figure 3 - Décès selon l'âge du décédé et le lieu de décès en 2016
Groupe d'âges atteints dans l'année Lieu de décès
Domicile Établissement de santé (hôpital, clinique…) Maison de retraite Voie ou lieu public
Moins d'1 an 4,7 95,0 0,1 0,2
1 à 4 ans 19,7 75,1 0,0 5,2
5 à 9 ans 22,5 67,5 0,3 9,7
10 à 14 ans 23,4 67,8 0,0 8,8
15 à 19 ans 22,4 44,9 0,3 32,4
20 à 24 ans 24,9 40,1 0,0 35,0
25 à 29 ans 30,1 43,8 0,2 25,9
30 à 34 ans 36,3 43,3 0,5 19,9
35 à 39 ans 36,9 49,3 0,5 13,3
40 à 44 ans 36,9 53,6 0,4 9,1
45 à 49 ans 36,5 56,8 0,6 6,1
50 à 54 ans 33,5 61,5 0,7 4,3
55 à 59 ans 30,4 65,5 1,1 3,0
60 à 64 ans 27,9 68,2 1,8 2,1
65 à 69 ans 25,7 69,8 2,9 1,6
70 à 74 ans 25,1 69,4 4,2 1,3
75 à 79 ans 24,0 68,2 7,0 0,8
80 à 84 ans 24,0 64,2 11,3 0,5
85 à 89 ans 23,6 58,8 17,3 0,3
90 à 94 ans 25,2 50,3 24,4 0,1
95 à 99 ans 28,6 41,3 30,0 0,1
100 ans ou plus 36,3 28,0 35,7 0,0
Ensemble 26,0 59,3 13,4 1,3
  • Champ : France ; décès pour lesquels ont connaît le lieu (soit 93 % des décès en 2016).
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 3 - Décès selon l'âge du décédé et le lieu de décès en 2016

Cette répartition est fortement liée aux causes de décès à ces âges (figure 4). En effet, entre 15 et 34 ans, la moitié des décès sont dus à des « causes externes ». Ces causes externes comprennent en particulier les accidents liés aux transports, les accidents domestiques et les suicides.

Figure 4 - Causes de décès selon l’âge en 2014

en %
Figure 4 - Causes de décès selon l’âge en 2014
De 15 à 34 ans De 35 à 54 ans De 55 à 74 ans De 75 à 94 ans 95 ans ou plus
Causes externes 50,0 18,3 5,6 4,8 4,9
Tumeurs 14,7 38,1 49,7 24,1 8,3
Symptômes et état morbides mal définis 14,5 11,3 7,4 8,4 17,6
Maladies de l'appareil circulatoire 6,1 12,0 16,1 29,5 34,1
Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques 1,8 1,9 2,9 3,8 4,5
Maladies de l'appareil respiratoire 1,4 2,1 4,2 7,5 9,1
Maladies infectieuses et parasitaires 1,3 1,9 1,5 2,1 1,6
Autres causes 10,2 14,4 12,6 19,8 19,9
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
  • Champ : France hors Mayotte.
  • Source : CépiDc, certificats de décès.

Les décès à domicile sont les plus fréquents autour de 30 et 40 ans et après 100 ans

La part des décès à domicile augmente avec l’âge jusque vers 30 ans. Ensuite, elle atteint un plateau entre 30 et 49 ans, où 37 % des décès ont lieu à domicile. Entre 50 et 54 ans, un tiers des décès ont lieu à domicile. À ces âges, les causes de décès externes sont encore fréquentes : entre 35 et 54 ans, 18 % des causes de décès sont encore des causes externes et 38 % sont liées aux tumeurs. La part des décès à domicile diminue ensuite jusqu’à 85-90 ans environ (un quart des décès de cette tranche d’âge a lieu à domicile). Les décès des personnes de 90 ans ou plus surviennent plus que la moyenne à domicile. À partir de 90 ans, la part des décès à domicile est à peu près la même que celle des décès en maison de retraite. Ainsi, 36 % des centenaires décèdent à domicile et autant en maison de retraite.

Après 70 ans, plus on est âgé, moins il est fréquent de décéder en établissement de santé

Les décès des enfants jusqu’à 15 ans ont principalement lieu dans un établissement de santé. C’est le cas en particulier des nourrissons de moins d’un an : 95 % des décès à cet âge y ont lieu. La part des décès en établissement de santé diminue ensuite avec l’âge avant de remonter régulièrement entre 20 et 69 ans. Entre 65 et 69 ans, 70 % des décès ont lieu dans une structure de soins. À partir de ces âges, la part des décès en maison de retraite augmente alors que celle des décès en établissement de santé diminue. Après 100 ans, 28 % des décès seulement ont lieu dans un établissement de santé, la plupart ayant lieu à domicile ou en maison de retraite.

Sources

Les statistiques d’état civil sur les décès sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Le code civil oblige en effet à déclarer tout événement relatif à l'état civil (naissances, mariages, décès, reconnaissances) à un officier d'état civil dans des délais prescrits. Ces informations sont ensuite transmises à l'Insee par les mairies.

Un avis de décès (bulletin B7bis) est établi pour tout acte de décès dressé sur les registres d’état civil de la commune. Certaines des informations contenues dans ce bulletin ne figurent pas dans l’acte de décès ; elles sont à demander au déclarant par l’officier d’état civil. C'est le cas notamment du lieu de décès. L’information est donc déclarative et sa qualité dépend du degré de connaissance du déclarant sur les circonstances du décès ainsi que de sa capacité à choisir la modalité appropriée.

Dans cette étude, nous avons regroupé les établissements hospitaliers et les cliniques privées sous le terme d’établissements de santé.

Les statistiques sur le lieu de décès ont été établies lorsque le lieu de décès était renseigné, ce qui est le cas pour 93 % des décès en 2016.

Les statistiques sur les causes de décès proviennent du centre d’épidémiologie sur les causes de décès (CépiDc) à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Pour en savoir plus

Bellamy V. et Beaumel C., « Bilan démographique 2016 - À nouveau en baisse, la fécondité atteint 1,93 enfant par femme en 2016 », Insee Première n° 1630, janvier 2017.

« Les décès en 2016 », Insee Résultats, octobre 2017.

Bellamy V., « 594 000 personnes décédées en France en 2015 - Plus de décès hivernaux qu’en 2014 », Insee Focus n° 65, octobre 2016.

« Principales causes de décès et de morbidité » in L’état de santé de la population en France , Rapport 2017 - chapitre 5, Drees, mai 2017.