La situation du commerce en 2019 - Tendances 2020 (éd. juillet)

Élodie Lalande, Mickaël Le Chapelain, Sonia Leseurre, Jacqueline Perrin-Haynes, Philippe Pottier et Arnaud Rousset

Documents de travail
No E2020/03
Paru le : Paru le 10/07/2020
Élodie Lalande, Mickaël Le Chapelain, Sonia Leseurre, Jacqueline Perrin-Haynes, Philippe Pottier et Arnaud Rousset
Documents de travail  No E2020/03 - juillet 2020
Consulter

En 2019, l’activité des secteurs commerciaux accélère dans un contexte de ralentissement des prix. Dans le commerce de gros, les ventes sont dynamiques dans la plupart des secteurs, en particulier dans le commerce de biens d’équipement et de biens domestiques. Dans le commerce de détail, les ventes du commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire reculent, en particulier dans les grandes surfaces.
Au printemps 2020, l’activité commerciale est bouleversée par la crise sanitaire liée au Covid-19. Les commerces de produits alimentaires généralistes répondent à une demande en forte augmentation en mars et en avril et augmentent l’emploi en conséquence. À l’inverse, les commerces de produits non alimentaires sont quasiment à l’arrêt et ont recours massivement au chômage partiel. La crise a accentué certaines tendances déjà à l’œuvre : le développement de la vente en ligne et le déclin des hypermarchés.