7 novembre 2019
N° 2019-289

Les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière anticipent une quasi-stabilité de l’investissement en 2020Enquête sur les investissements dans l'industrie - octobre 2019

Interrogés en octobre 2019, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière annoncent une hausse de leurs investissements en 2019 de 4 % en valeur par rapport à 2018. Ils abaissent ainsi leur estimation de juillet de 2 points, comme en moyenne à cette période de l’année. Pour 2020, les industriels prévoient une quasi-stabilité (–1%) de leurs dépenses d’investissement par rapport à 2019.

Informations rapides
No 289
Paru le : Paru le 07/11/2019
Prochaine parution le : 06/02/2020 à 08h45 - janvier 2020
Informations rapides  No 289 - novembre 2019

Interrogés en octobre 2019, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière annoncent une hausse de leurs investissements en 2019 de 4 % en valeur par rapport à 2018. Ils abaissent ainsi leur estimation de juillet de 2 points, comme en moyenne à cette période de l’année. Pour 2020, les industriels prévoient une quasi-stabilité (–1%) de leurs dépenses d’investissement par rapport à 2019. Cette première estimation pour l’année 2020 est plus faible que celle anticipée pour l’année 2019 lors de l’enquête d’octobre 2018. Cependant elle est proche de la première estimation pour l’année 2018, exprimée lors de l’enquête d’octobre 2017.

Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière

en %
Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière (en %)
Évolution en valeur des investissements
1998 6
1999 4
2000 9
2001 2
2002 -9
2003 -8
2004 1
2005 -4
2006 6
2007 6
2008 1
2009 -21
2010 1
2011 12
2012 5
2013 -5
2014 3
2015 2
2016 5
2017 5
2018 2
2019 4
2020 -1
  • Note : pour 1998 à 2018, l'évolution résulte de la dernière réalisation constatée ; pour 2019 et 2020 l'évolution est la prévision issue de la présente enquête.

Estimation de l'évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière

  • Note : pour 1998 à 2018, l'évolution résulte de la dernière réalisation constatée ; pour 2019 et 2020 l'évolution est la prévision issue de la présente enquête.
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie.

Pour 2019, les industriels tempèrent leurs prévisions d’investissements

Avec une hausse globale prévue de 4 % de leurs investissements pour 2019, les industriels abaissent de 2 points leur anticipation de juillet 2019, comme en moyenne à ce moment de l’année.

En 2019, l’investissement ralentirait dans les secteurs des biens d’équipement (+5 % après +8 % en 2018), de l’industrie agroalimentaire (0 % après +1 %) et des « autres industries » (+2 % après +3 %), tandis que l’investissement des fabricants de matériels de transport rebondirait vigoureusement (+11 % après −5 % en 2018).

En 2020, les industriels anticipent un investissement globalement quasi stable

Pour l’année 2020, les industriels anticipent en moyenne une quasi-stabilité (-1 %) de leurs investissements par rapport à 2019. L’investissement ralentirait fortement dans les secteurs de la fabrication de biens d’équipement et de la fabrication de matériels de transport. Il fléchirait dans le secteur des « autres industries ».

La prévision d’investissement des industriels pour 2020 pourrait être révisée au cours des prochains trimestres : en moyenne depuis 2003, la prévision que les entreprises émettent en octobre est inférieure de 4 points à celle émise en janvier de l’année suivante. Elle est toutefois proche (quoique légèrement inférieure, s’agissant des années récentes) de l’estimation finale, déclarée en juillet deux ans plus tard.

Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière par grand secteur en %

Évolution annuelle de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière par grand secteur
NA* : (A17) et [A38] En 2019 En 2020
Prévu juil.19 Prévu oct.19 Prévu oct.19
C : Industrie manufacturière 6 4 -1
(C1) Industrie agro-alimentaire 1 0 1
(C3) Fabrication de biens d'équipement 12 5 0
(C4) Fabrication de matériels de transport 14 11 2
[CL1] dont automobiles 18 18 2
(C5) Autres industries 5 2 -1
Sous-total C3 + C4 + C5 7 4 0
  • *NA : nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2.
  • Lecture du tableau : selon l'enquête d’octobre 2019, les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière constatent une hausse de 4 % de leurs investissements en 2019 par rapport à 2018 et prévoient une baisse de 1 % en 2020 par rapport à 2019.
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Le solde d’opinion sur l’investissement prévu se redresse au premier semestre 2020

Le solde d’opinion des industriels sur l’évolution semestrielle constatée de leur investissement diminue nettement, de +17 au premier semestre 2019 à +8 au second semestre. Par ailleurs, le solde d’opinion sur l’investissement prévu au premier semestre 2020 est légèrement supérieur à celui sur l’investissement prévu au second semestre 2019 (+6 contre +4).

Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (première estimation)

Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (première estimation)
Prévu pour le prochain semestre
2003-S1 8.0
2003-S2 0.7
2004-S1 3.3
2004-S2 4.1
2005-S1 -5.7
2005-S2 11.9
2006-S1 1.5
2006-S2 11.9
2007-S1 3.2
2007-S2 9.7
2008-S1 8.8
2008-S2 10.5
2009-S1 0.3
2009-S2 -18.4
2010-S1 -11.6
2010-S2 5.2
2011-S1 9.4
2011-S2 18.8
2012-S1 6.0
2012-S2 1.0
2013-S1 -4.7
2013-S2 0.4
2014-S1 -1.7
2014-S2 14.6
2015-S1 -0.1
2015-S2 10.2
2016-S1 2.9
2016-S2 15.0
2017-S1 6.0
2017-S2 11.3
2018-S1 10.5
2018-S2 10.6
2019-S1 12.7
2019-S2 3.7
2020-S1 6.0
  • Note : ce graphique illustre les soldes d'opinion des industriels interrogés pour la première fois sur leur investissement prévu pour le semestre à venir (enquêtes d’avril et d’octobre).

Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (première estimation)

  • Note : ce graphique illustre les soldes d'opinion des industriels interrogés pour la première fois sur leur investissement prévu pour le semestre à venir (enquêtes d’avril et d’octobre).
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie.

Des investissements moins stimulés par la demande et plus par l’environnement financier

Les industriels ont assez fortement modifié leur opinion sur l'influence des différents facteurs d’investissement entre 2018 et 2019. Les perspectives de demande intérieure et de demande extérieure stimulent beaucoup moins l’investissement qu’il y a un an : les soldes associés perdent une quinzaine de points. Les soldes sur l’influence du niveau d’autofinancement et des facteurs techniques diminuent bien plus légèrement, de 1 à 2 points par rapport à octobre 2018.

En revanche, les industriels déclarent que le niveau des taux d’intérêt, les conditions globales de financement et leur niveau d’endettement les ont davantage incités à investir que l’année précédente : les soldes associés gagnent de 5 à 9 points.

Par ailleurs, les autres facteurs (notamment les aides fiscales) ont joué un rôle en 2019, selon les industriels : le solde correspondant gagne 10 points de 2018 à 2019, sans doute tiré notamment par le cumul transitoire du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) portant sur les rémunérations versées en 2018 et de sa transformation en un dispositif d’exonération de cotisations patronales.

Enfin pour 2020, les industriels anticipent des facteurs d’investissements semblables à ceux constatés en 2019, avec un rôle légèrement plus positif de la demande étrangère et des perspectives de profit.

Facteurs influençant l'investissement

Solde d'opinion, en % des réponses
Facteurs influençant l'investissement (Solde d'opinion, en % des réponses)
Moyenne 1991-2019 En 2018 (constaté en oct.18) En 2019 (constaté en oct.19) En 2020 (prévu en oct.19)
Perspectives de demande intérieure 49 58 42 43
Perspectives de demande étrangère 53 58 43 45
Perspectives de profits 81 75 76 78
Niveau de l’autofinancement 16 15 14 13
Niveau d’endettement -2 1 10 11
Niveau des taux d’intérêt 10 29 35 35
Conditions globales de financement 15 32 37 38
Facteurs techniques (1) 63 64 62 63
Autres facteurs (ex : aides fiscales) 24 26 36 35
  • (1) Développements technologiques et contraintes d'adaptation de la main d'œuvre à ces nouvelles technologies.
  • Les soldes d’opinion sont calculés comme la différence entre le pourcentage de réponses « stimulant » et le pourcentage de réponses « limitant ».
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l’industrie

Le renouvellement des équipements reste la première finalité de l’investissement

En 2020, la part des investissements destinés au renouvellement des équipements resterait égale à celle de 2019. Un peu plus d’un cinquième des investissements permettrait de moderniser les équipements ; la part consacrée aux économies d’énergie resterait plus élevée que sa moyenne de longue période, au contraire de celle destinée à l’automatisation. La part des investissements visant à étendre la capacité de production pour les produits existants resterait au niveau de sa moyenne. Enfin, celle des investissements destinés à introduire de nouveaux produits perdrait un point entre 2019 et 2020.

Répartition des motivations économiques des investissements

en %
Répartition des motivations économiques des investissements (en %)
Moyenne 2019 2020
1991-2019 (constat) (prévision)
Renouvellement 27 29 29
Modernisation, rationalisation 24 22 22
automatisation 11 8 8
nouvelles techniques 7 6 5
économie d'énergie 6 8 9
Extension de la capacité productive 16 16 16
Introduction de nouveaux produits 13 13 12
Autres (sécurité, condition de travail, environnement, etc.) 20 20 21
  • Source : Insee, enquête sur les investissements dans l'industrie

Pour en savoir plus

L’enquête sur les investissements dans l’industrie s’adresse aux entreprises industrielles (production, transport et distribution d’électricité, de gaz et d’eau exclus). L’investissement dans l’industrie joue un rôle moteur dans l’évolution économique, mais ne représente qu’un quart de l’investissement productif en France.

Référence : Insee Méthodes n°119 : « L’enquête sur les investissements dans l’industrie : méthodologie ». Des informations complémentaires (méthodologie simplifiée et détaillée, nomenclatures, etc.) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la présente page.

Prochaine publication : le 6 février 2020.

L’enquête sur les investissements dans l’industrie s’adresse aux entreprises industrielles (production, transport et distribution d’électricité, de gaz et d’eau exclus). L’investissement dans l’industrie joue un rôle moteur dans l’évolution économique, mais ne représente qu’un quart de l’investissement productif en France.

Référence : Insee Méthodes n°119 : « L’enquête sur les investissements dans l’industrie : méthodologie ». Des informations complémentaires (méthodologie simplifiée et détaillée, nomenclatures, etc.) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la présente page.

Prochaine publication : le 6 février 2020.


: bureau-de-presse@insee.fr
: