14 août 2019
N° 2019-208

Au deuxième trimestre 2019 le taux de chômage baisse de 0,2 pointChômage au sens du BIT et indicateurs sur le marché du travail (résultats de l’enquête emploi) (BIT) - deuxième trimestre 2019

Le taux de chômage au sens du BIT diminue de 0,2 point en moyenne sur le deuxième trimestre 2019, après une baisse de 0,1 point le trimestre précédent. À 8,5 % de la population active en France (hors Mayotte), il est inférieur de 0,6 point à son niveau du deuxième trimestre 2018. Il s'agit de son plus bas niveau depuis début 2009.

Informations rapides
No 208
Paru le : Paru le 14/08/2019
Prochaine parution le : 14/11/2019 à 07h30 - troisième trimestre 2019
Informations rapides  No 208 - août 2019

Le taux de chômage en France s’établit à 8,5 % de la population active, 0,6 point sous son niveau un an auparavant

Le taux de chômage au sens du BIT diminue de 0,2 point en moyenne sur le deuxième trimestre 2019, après une baisse de 0,1 point le trimestre précédent. À 8,5 % de la population active en France (hors Mayotte), il est inférieur de 0,6 point à son niveau du deuxième trimestre 2018. Il s'agit de son plus bas niveau depuis début 2009.

En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 66 000 sur le trimestre, à 2,4 millions de personnes ; le taux de chômage diminue de 0,2 point, à 8,2 % de la population active. Il diminue pour toutes les tranches d'âge. La baisse est plus prononcée pour les jeunes (−0,6 point) que pour les personnes de 25 à 49 ans (−0,2 point) et les 50 ans ou plus (−0,2 point).

Sur un an, le taux de chômage en France métropolitaine diminue de 0,6 point, avec une baisse plus marquée pour les jeunes (–1,5 point), en particulier les jeunes femmes (−1,8 point).

Le chômage de longue durée baisse de 0,4 point sur un an

Parmi les chômeurs, 0,9 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an. Le taux de chômage de longue durée s'établit à 3,2 % de la population active au deuxième trimestre 2019 : il est quasi stable par rapport au trimestre précédent (−0,1 point) et inférieur de 0,4 point à son niveau un an auparavant.

Taux de chômage au sens du BIT

Taux de chômage au sens du BIT
France (hors Mayotte) France métropolitaine
2003-T1 8.3 8.0
2003-T2 8.5 8.1
2003-T3 8.4 8.0
2003-T4 8.8 8.4
2004-T1 9.0 8.6
2004-T2 8.8 8.4
2004-T3 8.9 8.5
2004-T4 8.9 8.5
2005-T1 8.7 8.3
2005-T2 8.8 8.4
2005-T3 9.0 8.6
2005-T4 9.0 8.7
2006-T1 9.1 8.7
2006-T2 8.9 8.6
2006-T3 8.8 8.5
2006-T4 8.4 8.0
2007-T1 8.4 8.1
2007-T2 8.1 7.8
2007-T3 7.9 7.6
2007-T4 7.5 7.1
2008-T1 7.2 6.8
2008-T2 7.3 7.0
2008-T3 7.4 7.1
2008-T4 7.8 7.4
2009-T1 8.6 8.2
2009-T2 9.2 8.8
2009-T3 9.2 8.8
2009-T4 9.5 9.1
2010-T1 9.4 9.0
2010-T2 9.3 8.9
2010-T3 9.2 8.8
2010-T4 9.2 8.8
2011-T1 9.1 8.8
2011-T2 9.1 8.7
2011-T3 9.2 8.8
2011-T4 9.3 9.0
2012-T1 9.5 9.1
2012-T2 9.7 9.3
2012-T3 9.8 9.4
2012-T4 10.1 9.7
2013-T1 10.3 9.9
2013-T2 10.4 10.1
2013-T3 10.3 9.9
2013-T4 10.1 9.8
2014-T1 10.1 9.8
2014-T2 10.2 9.8
2014-T3 10.3 10.0
2014-T4 10.4 10.1
2015-T1 10.3 10.0
2015-T2 10.5 10.2
2015-T3 10.4 10.1
2015-T4 10.2 9.9
2016-T1 10.2 9.9
2016-T2 10.0 9.7
2016-T3 10.0 9.7
2016-T4 10.0 9.7
2017-T1 9.6 9.3
2017-T2 9.5 9.2
2017-T3 9.6 9.3
2017-T4 8.9 8.6
2018-T1 9.2 8.9
2018-T2 9.1 8.8
2018-T3 9.1 8.8
2018-T4 8.8 8.5
2019-T1 8.7 8.4
2019-T2 8.5 8.2
  • Estimation à +/- 0,3 point près du niveau du taux de chômage et de son évolution d'un trimestre à l'autre.

Taux de chômage au sens du BIT

  • Estimation à +/- 0,3 point près du niveau du taux de chômage et de son évolution d'un trimestre à l'autre.
  • Champ : population des ménages, personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi.

Taux de chômage BIT en France métropolitaine

Données CVS, en moyenne trimestrielle
Taux de chômage BIT en France métropolitaine (Données CVS, en moyenne trimestrielle)
En % de la population active Variation en points sur un Milliers
2019T1 2019T2 (p) trimestre an 2019T2 (p)
Personnes au chômage 8,4 8,2 -0,2 -0,6 2 366
  15-24 ans 19,2 18,6 -0,6 -1,5 515
  25-49 ans 7,7 7,5 -0,2 -0,7 1 316
  50 ans ou plus 6,3 6,1 -0,2 -0,2 535
Hommes 8,4 8,2 -0,2 -0,6 1 228
  15-24 ans 20,7 20,0 -0,7 -1,2 300
  25-49 ans 7,4 7,3 -0,1 -0,5 658
  50 ans ou plus 6,2 6,1 -0,1 -0,3 271
Femmes 8,4 8,1 -0,3 -0,7 1 138
  15-24 ans 17,3 17,0 -0,3 -1,8 215
  25-49 ans 8,0 7,8 -0,2 -0,8 658
  50 ans ou plus 6,5 6,2 -0,3 -0,1 264
Personnes au chômage de longue durée 3,3 3,2 -0,1 -0,4 913
  • (p) = provisoire
  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus
  • Source : Insee, enquête Emploi

Le halo autour du chômage augmente nettement au deuxième trimestre mais est stable sur un an

En France métropolitaine, parmi les personnes inactives au sens du BIT, 1,5 million souhaitent un emploi sans être considérées au chômage : elles constituent le halo autour du chômage. Leur nombre augmente de 63 000 entre les premier et deuxième trimestres 2019, après une forte baisse au trimestre précédent, et retrouve son niveau atteint un an auparavant.

Personnes dans le halo autour du chômage

Personnes dans le halo autour du chômage
Personnes dans le halo autour du chômage
2003-T1 1165
2003-T2 1115
2003-T3 1197
2003-T4 1200
2004-T1 1215
2004-T2 1228
2004-T3 1236
2004-T4 1207
2005-T1 1184
2005-T2 1186
2005-T3 1162
2005-T4 1165
2006-T1 1191
2006-T2 1194
2006-T3 1180
2006-T4 1240
2007-T1 1174
2007-T2 1192
2007-T3 1122
2007-T4 1130
2008-T1 1152
2008-T2 1118
2008-T3 1153
2008-T4 1136
2009-T1 1175
2009-T2 1199
2009-T3 1228
2009-T4 1253
2010-T1 1220
2010-T2 1248
2010-T3 1232
2010-T4 1217
2011-T1 1271
2011-T2 1291
2011-T3 1301
2011-T4 1298
2012-T1 1287
2012-T2 1261
2012-T3 1307
2012-T4 1289
2013-T1 1261
2013-T2 1275
2013-T3 1308
2013-T4 1331
2014-T1 1373
2014-T2 1332
2014-T3 1411
2014-T4 1412
2015-T1 1468
2015-T2 1437
2015-T3 1403
2015-T4 1406
2016-T1 1437
2016-T2 1480
2016-T3 1479
2016-T4 1466
2017-T1 1494
2017-T2 1485
2017-T3 1421
2017-T4 1479
2018-T1 1486
2018-T2 1462
2018-T3 1469
2018-T4 1482
2019-T1 1398
2019-T2 1461

Personnes dans le halo autour du chômage

  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Emploi.

Le taux d’emploi des jeunes diminue au deuxième trimestre 2019

Au deuxième trimestre 2019, le taux d’emploi des 15-64 ans est quasi stable (−0,1 point), à 66,0 %. Il diminue pour les 15-24 ans (−0,3 point), alors qu'il est stable pour les personnes d'âge intermédiaire et augmente légèrement pour les seniors (+0,2 point), en particulier les femmes (+0,7 point). Sur un an, il augmente pour toutes les tranches d'âge (+0,2 point pour les 15-64 ans).

Le taux d’emploi en contrat à durée indéterminée (CDI) des 15-64 ans atteint 49,7 % au deuxième trimestre 2019. Il est stable sur le trimestre et quasi stable (+0,1 point) sur un an. Le taux d’emploi en contrat à durée déterminée (CDD) ou en intérim est également stable par rapport au premier trimestre 2019. À 7,6 %, il se situe 0,5 point au-dessous de son plus haut niveau historique, qu'il avait atteint fin 2017.

Taux d'emploi BIT dans la population des 15-64 ans

Données CVS, en moyenne trimestrielle
Taux d'emploi BIT dans la population des 15-64 ans (Données CVS, en moyenne trimestrielle)
En % de l'ensemble de la tranche d'âge Variation en points sur un
2019T1 2019T2 (p) trimestre an
Personnes en emploi 66,1 66,0 -0,1 0,2
par sexe
Hommes 69,4 69,2 -0,2 -0,2
Femmes 62,9 63,0 0,1 0,6
par âge
15-24 ans 30,6 30,3 -0,3 0,3
25-49 ans 81,5 81,5 0,0 0,3
50-64 ans 62,6 62,8 0,2 0,5
  Dont : 55-64 ans 52,7 52,8 0,1 0,9
par type de contrat
CDI 49,7 49,7 0,0 0,1
CDD/intérim 7,6 7,6 0,0 -0,2
Autres formes d’emploi 8,8 8,8 0,0 0,5
par quotité de travail
Temps complet 54,5 54,7 0,2 0,8
Temps partiel 11,6 11,3 -0,3 -0,7
Taux d'emploi en équivalent temps plein 61,4 61,4 0,0 0,4
  • (p) = provisoire
  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 à 64 ans
  • Source : Insee, enquête Emploi

Taux d'emploi en CDI et en CDD ou intérim des 15-64 ans

Taux d'emploi en CDI et en CDD ou intérim des 15-64 ans
Taux d'emploi en CDI (éch. gauche) Taux d'emploi en CDD ou intérim (éch. droite)
2003-T1 49.8 6.6
2003-T2 49.9 6.2
2003-T3 49.8 6.4
2003-T4 49.7 6.3
2004-T1 49.9 6.4
2004-T2 50.2 6.3
2004-T3 50.2 6.3
2004-T4 49.9 6.3
2005-T1 50.0 6.4
2005-T2 49.8 6.5
2005-T3 49.5 6.7
2005-T4 49.2 6.5
2006-T1 49.0 6.6
2006-T2 48.8 6.7
2006-T3 49.3 6.6
2006-T4 49.5 6.5
2007-T1 49.5 6.6
2007-T2 49.7 6.7
2007-T3 49.8 6.9
2007-T4 50.0 7.0
2008-T1 50.3 7.1
2008-T2 50.5 6.8
2008-T3 50.6 6.7
2008-T4 50.6 6.7
2009-T1 50.2 6.4
2009-T2 50.2 6.4
2009-T3 49.8 6.4
2009-T4 49.5 6.3
2010-T1 49.5 6.6
2010-T2 49.3 6.7
2010-T3 49.1 6.7
2010-T4 49.0 6.8
2011-T1 48.9 6.8
2011-T2 49.1 6.7
2011-T3 48.9 6.8
2011-T4 48.8 6.9
2012-T1 49.0 6.8
2012-T2 49.2 6.8
2012-T3 49.3 6.7
2012-T4 49.2 6.8
2013-T1 49.2 6.7
2013-T2 49.2 6.7
2013-T3 49.3 6.8
2013-T4 49.5 6.7
2014-T1 49.3 6.8
2014-T2 49.3 6.9
2014-T3 48.9 6.9
2014-T4 49.1 6.9
2015-T1 48.9 7.0
2015-T2 48.8 7.4
2015-T3 48.8 7.5
2015-T4 48.9 7.5
2016-T1 49.1 7.3
2016-T2 49.1 7.5
2016-T3 48.7 7.5
2016-T4 48.9 7.5
2017-T1 48.8 7.8
2017-T2 49.2 7.9
2017-T3 49.0 7.9
2017-T4 49.4 8.1
2018-T1 49.4 8.0
2018-T2 49.6 7.8
2018-T3 49.6 7.7
2018-T4 49.8 7.7
2019-T1 49.7 7.6
2019-T2 49.7 7.6

Taux d'emploi en CDI et en CDD ou intérim des 15-64 ans

  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee

Le taux d’emploi à temps complet progresse, celui à temps partiel diminue

Le taux d’emploi à temps complet s’établit à 54,7 % au deuxième trimestre 2019. Il progresse de 0,2 point par rapport au trimestre précédent et de 0,8 point sur un an ; il atteint son plus haut niveau depuis 2003 (début de la série trimestrielle). Le taux d’emploi à temps partiel diminue de 0,3 point sur le trimestre et de 0,7 point sur un an, à 11,3 %.

Sur un an, le sous-emploi diminue nettement

Au deuxième trimestre 2019, 5,2 % des personnes en emploi sont en situation de sous-emploi. Il s’agit principalement de personnes à temps partiel souhaitant travailler davantage. Cette part est quasi stable (−0,1 point) sur le trimestre et se situe 0,7 point au-dessous de son niveau un an auparavant.

Le taux d’activité des jeunes diminue

Le taux d’activité des 15-64 ans diminue de 0,2 point sur le trimestre et sur un an, à 72,0 %. Par rapport au premier trimestre 2019, il diminue pour les jeunes (−0,6 point) et les personnes d'âge intermédiaire (−0,2 point) et se stabilise pour les 50-64 ans. Parmi ces derniers, le taux d'activité des 55-64 ans augmente cependant (+0,2 point sur le trimestre, +1,0 point sur un an).

Taux d'activité BIT dans la population des 15-64 ans

Données CVS, en moyenne trimestrielle
Taux d'activité BIT dans la population des 15-64 ans (Données CVS, en moyenne trimestrielle)
En % de l'ensemble de la tranche d'âge Variation en points sur un
2019T1 2019T2 (p) trimestre an
Personnes actives 72,2 72,0 -0,2 -0,2
par sexe
Hommes 75,8 75,5 -0,3 -0,6
Femmes 68,7 68,6 -0,1 0,1
par âge
15-24 ans 37,8 37,2 -0,6 -0,4
25-49 ans 88,3 88,1 -0,2 -0,4
50-64 ans 67,0 67,0 0,0 0,4
Dont : 55-64 ans 56,5 56,7 0,2 1,0
  • (p) = provisoire
  • Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 à 64 ans
  • Source : Insee, enquête Emploi

Révisions

Par rapport à l’estimation provisoire publiée le 16 mai 2019, le taux de chômage du premier trimestre 2019 est inchangé. Le taux de chômage du deuxième trimestre 2017 est réhaussé de 0,1 point pour la France métropolitaine (de 9,1 % à 9,2 %) en raison de l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

Pour en savoir plus

Un chômeur au sens du Bureau international du travail (BIT) est une personne en âge de travailler (c’est-à-dire ayant 15 ans ou plus) qui n’a pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure, au cours de la semaine de référence, est disponible pour travailler dans les deux semaines et a entrepris des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent (ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois).

Prochaine publication : le 14 novembre 2019 à 7h30

Documentation

Note méthodologique (pdf, 235 Ko)

Un chômeur au sens du Bureau international du travail (BIT) est une personne en âge de travailler (c’est-à-dire ayant 15 ans ou plus) qui n’a pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure, au cours de la semaine de référence, est disponible pour travailler dans les deux semaines et a entrepris des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent (ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois).

Prochaine publication : le 14 novembre 2019 à 7h30


: bureau-de-presse@insee.fr
: