Insee conjoncture

La consommation des ménages en biens est quasi stable en juillet (+0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - juillet 2018

En juillet 2018, les dépenses de consommation des ménages en biens ralentissent : +0,1 % en volume*, après +0,3 % en juin et +1,1 % en mai. La consommation alimentaire augmente un peu (+0,2 %), et celle de biens fabriqués est quasi stable (+0,1 %). La consommation d'énergie se replie légèrement (–0,2 %).

Informations rapides N° 224
No 224
Principaux indicateurs
Paru le : 29/08/2018
Prochaine parution le : 28/09/2018 à 08h45 - août 2018

En juillet 2018, les dépenses de consommation des ménages en biens ralentissent : +0,1 % en volume*, après +0,3 % en juin et +1,1 % en mai. La consommation alimentaire augmente un peu (+0,2 %), et celle de biens fabriqués est quasi stable (+0,1 %). La consommation d'énergie se replie légèrement (–0,2 %).

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2014) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Alimentaire : faible hausse

En juillet, la consommation alimentaire est en légère hausse (+0,2 %). En particulier, les achats de produits issus de l'agroalimentaire (produits laitiers, céréales, pâtes, conserves, etc.) augmentent un peu, ainsi que les ventes de boissons. Cependant, la consommation de viande et de produits à base de viande se replie légèrement. La consommation de tabac baisse pour le deuxième mois consécutif.

Graphique2 – Alimentaire et biens fabriqués

  • Source : Insee

Biens fabriqués : ralentissement

En juillet, les dépenses en biens fabriqués ralentissent (+0,1 % après +0,4 % en juin).

Biens durables : léger recul

La consommation de biens durables baisse en juillet (−0,3 %), après deux mois de hausse. Les dépenses en biens d'équipement du logement sont en net recul (−0,8 % après +2,3 %). En particulier, les achats de téléviseurs se replient nettement, après deux mois consécutifs de hausse soutenue liée à la Coupe du monde de football. Les achats de matériels de transport s'établissent quant à eux presque au même niveau qu'en juin (+0,1 %), malgré une baisse des achats d'automobiles d'occasion.

Habillement-textile : légère accélération

Les dépenses en habillement-textile accélèrent légèrement en juillet (+0,4 % après +0,2 %), portées essentiellement par les achats d'articles d'habillement. La consommation de chaussures baisse pour le troisième mois consécutif.

Autres biens fabriqués : hausse

Les achats d'« autres biens fabriqués » sont en hausse en juillet (+0,4 %), notamment ceux de parfums et de produits de beauté.

Graphique3 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

Énergie : légère diminution

En juillet, la consommation d'énergie diminue légèrement (−0,2 %). Si la consommation de gaz et d'électricité est en légère hausse, les achats de carburants sont quant à eux en repli (−1,3 %), principalement en raison de la baisse de la consommation de gazole.

Graphique4 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

L'évolution de juin 2018 est revue à la hausse

Par rapport à l'estimation précédente, l'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens de juin 2018 est révisée à la hausse  : +0,3 % au lieu de +0,1 %. En effet, de nouvelles informations ont été intégrées et les coefficients de correction des variations saisonnières (CVS) ont été actualisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

(variations en %, données CVS-CJO)
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Mai 18 Juin 18 Juillet 18 Juil. 18 / Juil. 17 T/T-1 (2)
Alimentaire 38 2,0 0,1 0,2 –1,0 0,0
- hors tabac 34 2,0 0,1 0,2 –0,1 0,1
Biens fabriqués 45 0,0 0,4 0,1 1,3 0,7
- biens durables 22 1,0 0,6 –0,3 2,0 1,5
dont :
- matériels de transport 12 1,1 –0,5 0,1 3,3 1,7
- équipement du logement 7 1,5 2,3 –0,8 0,9 1,9
- habillement 9 –2,3 0,2 0,4 –0,1 –0,8
- autres biens fabriqués 14 –0,1 0,1 0,4 1,0 0,4
Énergie 18 1,9 0,4 –0,2 –0,2 –1,7
- dont énergie, eau, déchets 10 3,4 0,6 0,6 0,5 –2,8
- dont produits raffinés 8 0,1 0,1 –1,3 –1,1 –0,4
Total 100 1,1 0,3 0,1 0,2 0,0
- dont produits manufacturés 84 0,7 0,3 0,0 0,4 0,4
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2017
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents