Insee conjoncture

La consommation des ménages en biens rebondit en mai 2018 (+0,9 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - mai 2018

En mai 2018, les dépenses de consommation des ménages en biens rebondissent, sans toutefois effacer la baisse du mois précédent : +0,9 % en volume*, après −1,8 % en avril. Les achats de biens alimentaires et la consommation d'énergie sont en hausse, tout comme les achats de voitures et de téléviseurs. En revanche, les achats de vêtements et de chaussures diminuent fortement.

Informations rapides N° 171
No 171
Principaux indicateurs
Paru le : 29/06/2018
Prochaine parution le : 29/11/2018 à 08h45 - octobre 2018

En mai 2018, les dépenses de consommation des ménages en biens rebondissent, sans toutefois effacer la baisse du mois précédent : +0,9 % en volume*, après −1,8 % en avril. Les achats de biens alimentaires et la consommation d'énergie sont en hausse, tout comme les achats de voitures et de téléviseurs. En revanche, les achats de vêtements et de chaussures diminuent fortement.

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2014) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Alimentaire : rebond

En mai, la consommation alimentaire rebondit (+1,8 %), après une forte baisse en avril (−2,9 %). Cette hausse est générale et concerne à la fois les fruits et légumes, la viande et les produits à base de viande, les produits laitiers et les boissons.

La consommation de tabac augmente également pour le deuxième mois consécutif, après la très forte baisse constatée en mars.

Graphique2 – Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

Énergie : hausse modérée

En mai, la consommation d'énergie augmente modérément (+1,7 % après -5,0 %). Les dépenses de chauffage repartent à la hausse, après un mois d'avril aux températures très supérieures aux normes saisonnières. La consommation de produits raffinés augmente peu (+0,4 %) : la consommation d'essence est en hausse, mais celle de gazole est stable et celle de gaz de pétrole liquéfié diminue.

Graphique3 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : quasi-stabilité

En mai, les dépenses en biens fabriqués sont quasi-stables (−0,1 %). Le rebond des achats de biens durables est compensé par le repli des achats de textile-habillement.

Biens durables : rebond

La consommation de biens durables rebondit en mai (+0,9 % après −0,7 %). Les dépenses en matériels de transport augmentent, portés par les achats d'automobiles d'occasion, et dans une moindre mesure par les achats de motocycles. Les dépenses en biens d'équipement du logement sont en hausse (+1,2 %), majoritairement en raison des achats de téléviseurs (comme souvent les mois précédant de grands événements sportifs).

Habillement-textile : net repli

Après un fort rebond en avril, les dépenses en habillement-textile se replient nettement en mai (−3,0 % après +3,4 %). Si les achats de textile sont relativement stables, la consommation de vêtements et de chaussures diminue nettement.

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité

Les achats d'« autres biens fabriqués » sont quasiment stables en mai. En particulier, la consommation d'articles de bricolage est en légère hausse, tandis que les achats de parfums et de produits de beauté sont en recul.

Graphique4 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

L'évolution d'avril 2018 est revue à la baisse

Par rapport à l'estimation précédente, l'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens d'avril 2018 est abaissée : −1,8 % au lieu de −1,5 %. En effet, de nouvelles informations ont été intégrées et les coefficients de correction des variations saisonnières (CVS) ont été actualisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

(variations en %, données CVS-CJO)
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Mars 18 Avril 18 Mai 18 Mai 18 / Mai 17 T / T-1
Alimentaire 38 0,3 –2,9 1,8 –1,2 –0,5
- hors tabac 34 1,5 –3,4 1,7 –0,4 0,4
Biens fabriqués 45 0,6 0,4 –0,1 1,0 1,1
- biens durables 22 1,8 –0,7 0,9 2,6 1,8
dont :
- matériels de transport 12 1,8 0,1 1,0 3,4 2,5
- équipement du logement 7 1,8 –2,0 1,2 2,3 1,2
- habillement 9 –1,7 3,4 –3,0 –2,7 0,6
- autres biens fabriqués 14 0,2 0,2 0,1 0,9 0,1
Énergie 18 –1,0 –5,0 1,7 –1,1 –0,8
- dont énergie, eau, déchets 10 –2,4 –8,6 2,8 –2,4 –1,9
- dont produits raffinés 8 0,7 –0,4 0,4 0,5 0,5
Total 100 0,2 –1,8 0,9 –0,2 0,2
- dont produits manufacturés 84 0,4 –0,9 0,6 0,3 0,4
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2017
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents