En 2016, le salaire net moyen augmente en euros constants de 0,4 % dans la fonction publique. La RMPP augmente de 1,4 %.Les salaires dans la fonction publique - année 2016

Fin 2016, la fonction publique emploie 5,67 millions d'agents – fonctionnaires, contractuels, bénéficiaires de contrats aidés et autres catégories.

Dans l'ensemble de la fonction publique, tous statuts confondus, le salaire net moyen en équivalent-temps plein (EQTP) augmente de 0,5 % en euros courants entre 2015 et 2016. Cette hausse reflète les progressions salariales individuelles mais aussi les variations de la structure d'emploi dans la fonction publique, notamment en termes de statut (par exemple l'évolution du volume d'emplois en contrats aidés) et en termes d'âge (du fait des départs à la retraite et des recrutements). Compte tenu de l'inflation, le salaire net moyen croît entre 2015 et 2016 de 0,4 % en euros constants, atteignant en moyenne 2 230 euros par mois. Le salaire brut moyen augmente quant à lui de 0,7 % en euros constants. L'écart entre les deux évolutions s'explique notamment par l'augmentation des taux de cotisations salariales de retraite de l'ensemble des agents de la fonction publique au titre de la réforme des retraites de 2010.

Dans la fonction publique de l'État (FPE, hors militaires) au sein des ministères ou d'établissements publics nationaux, le salaire net moyen en EQTP augmente de 0,2 % en euros constants. Il atteint en moyenne 2 510 euros par mois en 2016.

Dans la fonction publique territoriale (FPT, hors militaires, assistants maternels et familiaux), le salaire net moyen en EQTP progresse de 0,4 % en euros constants et s'élève à 1 900 euros par mois.

Dans la fonction publique hospitalière (FPH), qui regroupe les personnels des hôpitaux et des établissements médico-sociaux (hors internes et externes des hôpitaux), le salaire net moyen en EQTP croît de 0,4 % en euros constants. Il atteint 2 260 euros par mois en 2016.

Avertissement : ce numéro d'Informations Rapides s'appuie sur des données provisoires susceptibles d'être révisées.

Le salaire moyen augmente dans les trois versants de la fonction publique

Fin 2016, la fonction publique emploie 5,67 millions d'agents – fonctionnaires, contractuels, bénéficiaires de contrats aidés et autres catégories.

Dans l'ensemble de la fonction publique, tous statuts confondus, le salaire net moyen en équivalent-temps plein (EQTP) augmente de 0,5 % en euros courants entre 2015 et 2016. Cette hausse reflète les progressions salariales individuelles mais aussi les variations de la structure d'emploi dans la fonction publique, notamment en termes de statut (par exemple l'évolution du volume d'emplois en contrats aidés) et en termes d'âge (du fait des départs à la retraite et des recrutements). Compte tenu de l'inflation, le salaire net moyen croît entre 2015 et 2016 de 0,4 % en euros constants, atteignant en moyenne 2 230 euros par mois. Le salaire brut moyen augmente quant à lui de 0,7 % en euros constants. L'écart entre les deux évolutions s'explique notamment par l'augmentation des taux de cotisations salariales de retraite de l'ensemble des agents de la fonction publique au titre de la réforme des retraites de 2010.

Dans la fonction publique de l'État (FPE, hors militaires) au sein des ministères ou d'établissements publics nationaux, le salaire net moyen en EQTP augmente de 0,2 % en euros constants. Il atteint en moyenne 2 510 euros par mois en 2016.

Dans la fonction publique territoriale (FPT, hors militaires, assistants maternels et familiaux), le salaire net moyen en EQTP progresse de 0,4 % en euros constants et s'élève à 1 900 euros par mois.

Dans la fonction publique hospitalière (FPH), qui regroupe les personnels des hôpitaux et des établissements médico-sociaux (hors internes et externes des hôpitaux), le salaire net moyen en EQTP croît de 0,4 % en euros constants. Il atteint 2 260 euros par mois en 2016.

tableau1 – Salaire mensuel moyen en EQTP

(niveaux en euros)
Salaire mensuel moyen en EQTP
Évolution entre 2014 et 2015 (%) Évolution entre 2015 et 2016 (%)
niveau 2016 (p) euros courants euros constants euros courants (p) euros constants (p)
Ensemble de la Fonction publique (1) (2) (3)
Brut 2 710 1,0 1,0 0,9 0,7
Net 2 230 0,6 0,6 0,5 0,4
Fonction publique de l'État - FPE (1)
Brut 3 060 0,8 0,8 0,8 0,6
Net 2 510 0,4 0,4 0,4 0,2
Fonction publique territoriale - FPT (2)
Brut 2 300 1,2 1,2 0,9 0,8
Net 1 900 0,8 0,8 0,6 0,4
Fonction publique hospitalière - FPH (3)
Brut 2 740 1,3 1,2 0,9 0,7
Net 2 260 0,9 0,9 0,6 0,4
  • (1) hors militaires.
  • (2) hors militaires, assistants maternels et familiaux.
  • (3) hors internes et externes des hôpitaux, assistants maternels et familiaux.
  • (p) les données 2016 sont provisoires
  • Note : les évolutions en euros constants sont calculées par rapport à l'inflation y compris tabac.
  • Champ : France (hors Mayotte), y compris bénéficiaires de contrats aidés, en équivalent temps plein.
  • Source : Insee, Siasp.

Les écarts de niveaux salariaux entre les trois versants résultent principalement des différences de structure en termes de catégorie hiérarchique, de statut et de type d'emploi occupé. Ainsi, dans la FPE, six agents sur dix appartiennent à la catégorie A, contre trois sur dix dans la FPH et un sur dix dans la FPT. À l'inverse, les trois quarts des agents de la FPT et la moitié de ceux de la FPH sont de catégorie C contre près d'un agent sur cinq dans la FPE.

En 2016, la rémunération moyenne des personnes en place augmente de 1,4 % en euros constants

La rémunération moyenne des personnes en place (RMPP) mesure l'évolution moyenne de la rémunération des agents présents deux années consécutives. Elle reflète donc les évolutions de salaires au niveau individuel, dont les effets de carrière liés à l'ancienneté. Cet indicateur porte sur un champ excluant les entrants et les sortants et se limitant aux agents présents la totalité des deux années chez le même employeur et avec la même quotité de travail. Il concerne ainsi les deux tiers des agents, compte tenu de l'importance des mouvements de main-d'œuvre (entrées dans la fonction publique, sorties, changements d'employeur) et des changements de quotité de travail.

En 2016, dans l'ensemble de la fonction publique, la RMPP nette augmente de 1,4 % en euros constants (après +1,8 % en 2015). Elle augmente dans chaque versant de la fonction publique : de 1,7 % dans la FPE, de 1,1 % dans la FPT et de 1,4 % dans la FPH.

Révisions

Par rapport à la précédente publication dans l'Informations Rapides n°81 du 23 mars 2017, le salaire net mensuel moyen 2015 dans la FPH a été révisé. Notamment, l'évolution 2014-2015 du salaire net mensuel moyen en euros constants est rehaussée de 0,3 point

tableau2 – Rémunération moyenne des personnes en place

Rémunération moyenne des personnes en place
Évolution entre 2014 et 2015 (%) Évolution entre 2015 et 2016 (%)
euros courants euros constants euros courants (p) euros constants (p)
Ensemble de la Fonction publique (1) (2) (3)
Brut 2,2 2,2 2,0 1,8
Net 1,8 1,8 1,6 1,4
Fonction publique de l'État - FPE (1)
Brut 2,2 2,2 2,2 2,1
Net 1,9 1,8 1,9 1,7
Fonction publique territoriale - FPT (2)
Brut 2,1 2,1 1,7 1,5
Net 1,7 1,7 1,3 1,1
Fonction publique hospitalière - FPH (3)
Brut 2,3 2,3 1,9 1,8
Net 2,0 1,9 1,6 1,4
  • (1) hors militaires.
  • (2) hors militaires, assistants maternels et familiaux.
  • (3) hors internes et externes des hôpitaux, assistants maternels et familiaux.
  • (p) les données 2016 sont provisoires
  • Note : les évolutions en euros constants sont calculées par rapport à l'inflation y compris tabac.
  • Champ : France (hors Mayotte), y compris bénéficiaires de contrats aidés, en équivalent temps plein.
  • Source : Insee, Siasp.