96 % des actifs résident à moins de 15 km d’un grand établissement employeur privé

Benoît Hurpeau, division Statistiques régionales et locales, François Sémécurbe, division Statistiques et analyses urbaines, Insee

En France, une grande majorité de la population active réside à proximité d’un ou plusieurs établissements employant au moins 200 salariés. Au nombre de 8 300, ceux-ci sont concentrés dans les grandes agglomérations et structurent le territoire économique français. Ils emploient un quart des salariés du secteur privé non agricole.

Cette publication s’accompagne d’un outil cartographique interactif. Celui-ci permet de visualiser la plus ou moins grande proximité des actifs aux principaux établissements employeurs.

Les grands établissements employeurs sont concentrés dans les grandes métropoles

En France, dans le secteur privé non agricole, 8 300 grands établissements emploient chacun au moins 200 salariés et au total un quart des salariés du champ (figure 1). Du fait de leur taille et de leur importance économique, ces grands établissements structurent le tissu productif du territoire. Observer leur concentration ou leur dispersion permet notamment d’anticiper les conséquences économiques locales en cas de fermeture ou de difficultés économiques de l’un d’entre eux.

Figure 1 - Un quart des salariés travaille dans un grand établissement

Figure 1 - Un quart des salariés travaille dans un grand établissement
Région Indice de Gini¹ de la répartition de la population active² Part des salariés travaillant dans un grand établissement (en %) Nombre de grands établissements
Île-de-France 0,90 36 2 777
Centre-Val de Loire 0,76 21 290
Bourgogne-Franche-Comté 0,80 19 285
Normandie 0,73 23 371
Hauts-de-France 0,78 25 709
Grand Est 0,85 22 624
Pays de la Loire 0,66 23 521
Bretagne 0,59 18 315
Nouvelle-Aquitaine 0,73 16 493
Occitanie 0,80 18 461
Auvergne-Rhône-Alpes 0,81 19 917
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,88 18 449
Corse 0,88 5 11
Guadeloupe 6 14
Martinique 7 16
Guyane 0 0
La Réunion 9 35
France (hors Mayotte) 0,84 24 8 288
  • 1. Voir définitions.
  • 2. Hors départements d'outre-mer.
  • Champ : secteur privé non agricole.
  • Source : Insee, Clap et recensement annuel de la population 2014.

33 % d’entre eux sont localisés en Île-de-France, 11 % en Auvergne-Rhône-Alpes et 8 % dans les Hauts-de-France. Ils sont également implantés dans les départements d’outre-mer pour quelques unités, hormis en Guyane.

En France, la concentration des grands établissements est très forte dans huit grandes aires urbaines : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Strasbourg et Toulouse (figure 2). À Lille, Lyon, Marseille et Paris, la densité d’établissements est élevée dans la ville-centre ainsi que dans la banlieue. Dans les quatre autres aires urbaines, les implantations de grands établissements sont plus concentrées autour du pôle urbain, liées à des secteurs spécifiques comme l’aéronautique à Bordeaux et à Toulouse.

Il n’y a pas de relation forte entre la concentration spatiale de la population active dans une région et la part des salariés des grands établissements. Par exemple, en Normandie et en Nouvelle-Aquitaine, les populations actives sont concentrées de façon équivalente (indice de Gini de 0,73), mais la part des salariés dans les grands établissements y est respectivement de 23 % et 16 %.

Figure 2 - Les grands établissements très présents dans les huit principales aires urbaines

  • Note : un outil interactif est disponible sur le site insee.fr. Voir le lien dans la rubrique Sources, à la fin de cette publication.
  • Champ : France métropolitaine, secteur privé non agricole.
  • Source : Insee, Clap et recensement annuel de la population 2014.

Des actifs proches des grands établissements

En France métropolitaine, 96 % de la population active (hors secteur public) vit à moins de 15 km d’au moins un grand établissement (figure 3). Cette part est naturellement moindre pour un nombre plus élevé de grands établissements présents dans le voisinage. Ainsi, 66 % de la population active se situe à moins de 15 km de 10 grands établissements ou plus.

Figure 3 - Part de la population active selon le nombre de grands établissements à moins de 15 km, par taille d'établissement

en %
Figure 3 - Part de la population active selon le nombre de grands établissements à moins de 15 km, par taille d'établissement
Nombre de grands établissements Ensemble des secteurs d'activités Industrie manufacturière
Au moins 200 salariés Au moins 500 salariés Au moins 1 000 salariés Au moins 200 salariés Au moins 500 salariés Au moins 1 000 salariés
Aucun établissement 4 22 41 9 29 49
Au moins un établissement 96 78 59 91 71 51
dont : un seul établissement 5 11 14 9 18 19
au moins deux établissements 91 67 45 82 53 32
au moins dix établissements 66 39 22 43 22 13
  • Lecture : par rapport aux établissements d'au moins 200 salariés (tous secteurs d'activité), 4 % des actifs n'en comptent aucun à moins de 15 km, 5 % en comptent un seul et 91 % en comptent au moins deux.
  • Champ : France métropolitaine, secteur privé non agricole.
  • Source : Insee, Clap et recensement annuel de la population 2014.

Si la quasi-totalité des actifs se trouvent à proximité d’un établissement de 200 salariés ou plus, ils sont moins nombreux à résider au voisinage d’établissements de plus grande taille. Ainsi, 78 % des actifs résident à moins de 15 km d’un établissement de 500 salariés ou plus et 59 % lorsque l’on passe à 1 000 salariés.

L’influence de ces grands établissements sur les territoires environnants est forte. Outre les salariés qu’ils emploient, de nombreux sous-traitants ou fournisseurs en dépendent. Les établissements de l’économie présentielle, qui offrent commerces et services aux résidents, y sont liés également. En cas de difficultés économiques dans ces grands établissements, les conséquences défavorables sur le tissu productif local peuvent être importantes : perte de commandes des sous-traitants, moins de contrats pour les fournisseurs ou moins de consommation des ménages dans les commerces de proximité.

Dans quatre régions, la part d’actifs situés à plus de 15 km de grands établissements (200 salariés ou plus) est sensiblement supérieure à la moyenne (figure 4) : il s’agit de la Bourgogne-Franche-Comté (10 %), de l’Occitanie (10 %), de la Nouvelle-Aquitaine (11 %) et de la Corse (36 %) ; cette dernière se trouve dans une situation particulière compte tenu de son insularité. À l’opposé, en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, cette part est très faible voire nulle, en raison de la densité du tissu productif et du nombre important de grands établissements.

Figure 4 - Part de la population active selon le nombre de grands établissements à moins de 15 km, par région

en %
Figure 4 - Part de la population active selon le nombre de grands établissements à moins de 15 km, par région
Région Ensemble des secteurs d'activité Industrie manufacturière
Aucun établissement Un seul établissement Au moins deux établissements Aucun établissement Un seul établissement Au moins deux établissements
Île-de-France 0 0 100 0 0 100
Centre-Val de Loire 5 9 86 9 14 77
Bourgogne-Franche-Comté 10 8 82 14 13 73
Normandie 2 5 93 6 9 85
Hauts-de-France 0 2 98 0 6 94
Grand Est 2 4 94 5 7 88
Pays de la Loire 2 4 94 5 7 88
Bretagne 4 5 91 10 9 81
Nouvelle-Aquitaine 11 12 77 22 13 65
Occitanie 10 10 80 21 22 57
Auvergne-Rhône-Alpes 3 5 92 5 7 88
Provence-Alpes-Côte d'Azur 5 5 90 14 13 73
Corse 36 1 63 100 0 0
France métropolitaine 4 5 91 9 9 82
  • Lecture : en Occitanie, 22 % de la population active vit à moins de 15 km d’un unique grand établissement industriel du secteur privé non agricole.
  • Champ : France métropolitaine, secteur privé non agricole.
  • Source : Insee, Clap et recensement annuel de la population 2014.

Un nombre important de grands établissements dans l’industrie manufacturière

Près d’un tiers de ces grands établissements sont dans l’industrie manufacturière. Mais d’une région à l’autre, la proximité n’est pas la même et témoigne des disparités du développement industriel sur le territoire français. Ainsi, dans les Hauts-de-France et en Île-de-France, tous les actifs sont à moins de 15 km d’un grand établissement industriel. C’est en Corse (0 %), en Occitanie (79 %) et en Nouvelle-Aquitaine (78 %) que cette part est la plus faible.

Les actifs sont aussi proches de grands établissements industriels dans les Pays de la Loire, en Normandie, dans le Grand Est ou en Auvergne-Rhône-Alpes. Les deux premières régions se caractérisent par la présence importante de grands établissements industriels agro-alimentaires, tandis que les deux autres se différencient par un nombre plus important qu’ailleurs de grands établissements de fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ou de fabrication de machines.

Sources

Le Répertoire des entreprises et des établissements (REE) est le système d'information pour la diffusion et l'étude de la démographie des entreprises et des établissements.

Le dispositif Connaissance locale de l'appareil productif (Clap) fournit des statistiques sur le tissu économique local.

Le recensement de la population permet de connaître la population de la France, dans sa diversité et son évolution. Il fournit des statistiques sur le nombre d'habitants et leurs caractéristiques.

L’étude est réalisée à partir d’un découpage du territoire en carreaux de 1 km. Les comptages sont issus de ces données carroyées et lissées selon la méthode du noyau.

Elle s’accompagne d’une cartographie permettant de faire jouer les différents paramètres présentés ici (distance, nombre d’établissements, secteur d’activité).

Définitions

Dans l’étude, est considéré comme « grand établissement » tout établissement du secteur privé non agricole employant au moins 200 salariés en 2014.

La population active considérée dans l’étude est la population active hors salariés du secteur public.

La population active est considérée « à proximité » lorsqu’elle réside à moins de 15 km à vol d’oiseau d’un grand établissement. La distance de 15 km constitue la distance médiane à vol d’oiseau des déplacements domicile-travail en France.

Indice de Gini : c’est une mesure statistique de la dispersion d’une distribution. Il mesure ici la concentration de la population active dans chaque région. Plus l’indice est proche de 1, plus la population active est concentrée dans un nombre restreint d’espaces, soit des carreaux de 1 km. A contrario, plus il est proche de 0, plus la population active se répartit sur l’ensemble de l’espace régional.

Pour en savoir plus

Krugman P., « Increasing Returns and Economic Geography », Journal of Political Economy, vol. 99, n° 3, pp. 483-499, 1991.

Jofre-Monseny J. et al., « Big plant closures and agglomeration economies », 2015.

Coudène M. et Levy D., « De plus en plus de personnes travaillent en dehors de leur commune de résidence », Insee Première n° 1605, juin 2016.

Colas R., « Répartition de l'habitat rural », Bulletin de l'Association de géographes français, vol. 22, n° 169, pp. 51-56, 1945.

Des données complémentaires sont disponibles dans le fichier Excel joint à cette publication, en haut de page.