Les compétences

Les compétences des agents garantissent la qualité des statistiques du Service statistique public. Ces compétences sont reconnues, actualisées et leur permettent de partager une culture qualité commune.

Méthodes
Dernière mise à jour le :02/09/2019

La formation des agents

Les agents de l’Insee suivent un cursus de formation initiale spécialisé en statistique et en économie dans l’une des deux écoles du Groupe des écoles nationales d’économie et statistique (Genes) ou au Centre de formation de l’Insee à Libourne (Cefil). Un programme de formation continue assure le développement des compétences des agents tout au long de leur carrière.

L'Insee présente la particularité d'offrir à ses futurs cadres une formation initiale de très haut niveau dont l'excellence est reconnue. Le Genes s'adapte en vue de s'inscrire dans les orientations gouvernementales et européennes sur l'enseignement supérieur, et de répondre aux besoins nouveaux de l'Insee en compétences. Le rayonnement du Genes est renforcé par le statut d'établissement public obtenu le 1er janvier 2011.

La formation continue des agents de l'Insee est parallèlement maintenue à un niveau élevé : en moyenne, environ 80 % des agents suivent au moins une formation chaque année. Depuis la rentrée 2012, un partenariat entre l'université de Rennes et l'École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information (Ensai) permet aux agents ayant le grade d'attaché de l'Insee d'obtenir, sous conditions, un master mention « Mathématiques appliquées, Statistique » parcours-type « Évaluation et décision publiques » grâce à un dispositif de formation continue diplômante. Depuis 2015, ce master a reçu le label European master in official statistics (EMOS).

Le plan de formation comprend un volet national, accessible à tous les agents de l’Insee et mis en ligne sur l’Intranet, et des volets régionaux plus spécifiques à chaque établissement.

La formation à la qualité

Le plan de formation à la qualité comporte deux volets : les formations initiales et la formation continue.

Les agents sont sensibilisés aux principes du Code de bonnes pratiques dès leur formation initiale, notamment au Centre de formation de l’Insee à Libourne (Cefil).

En formation continue, trois niveaux sont proposés :

  • une autoformation à la découverte à distance du Code de bonnes pratiques qui permet à l’ensemble des agents du Service statistique public (SSP) de se familiariser avec les principes du code ;
  • une sensibilisation à la qualité au sein du SSP qui s’adresse également à l’ensemble des agents du SSP. À l’issue de cette formation les agents connaissent le cadre qualité du SSP, savent comment il est mis en œuvre et mesurent quels sont les apports des approches qualité au niveau des résultats mais aussi des processus de production ;
  • une formation plus approfondie aux méthodes et outils pour la démarche qualité. Cette formation s’adresse aux agents du SSP impliqués dans les démarches qualité. Son objectif est de mettre les stagiaires en capacité de déployer des démarches qualité.

La politique de mobilité au sein du SSP

La politique de mobilité permet aux agents de l’Insee de régulièrement élargir leur champ de compétence, en pouvant soit aborder différents métiers au sein d’un même domaine, soit évoluer entre différents domaines d’activité.

La loi n° 2009-972 du 03 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique est le texte de référence pour la mobilité des fonctionnaires. Elle lève certains freins statutaires et indemnitaires à la mobilité et crée de nouvelles garanties au bénéfice des fonctionnaires qui souhaitent évoluer dans leur vie professionnelle.

Les Services statistiques ministériels (SSM) peuvent bénéficier de ressources humaines gérées par l'Insee : ils peuvent recruter parmi les corps de fonctionnaires de l’Insee, notamment les cadres A ayant des compétences en statistique et en économie (attachés, administrateurs, inspecteurs généraux) ; les agents de l’Insee en poste dans un SSM continuent de bénéficier de la gestion de leur carrière comme s’ils étaient employés à l’Insee. Ceci a pour conséquence la neutralité de leur affectation, que ce soit à l’Insee ou dans un SSM, quel qu'il soit. Cette mobilité est organisée par l'Insee dans le cadre des campagnes de mutation, en intégrant les besoins des SSM.

Le réseau des référents régionaux et des correspondants qualité des SSM

Pour développer une culture commune qualité au sein du SSP, l’Insee a mis en place un réseau d’expertise capable de contribuer activement à la mise en œuvre de démarches qualité. Un correspondant qualité a été désigné dans chaque SSM ; à l’Insee, un référent qualité a été nommé dans chaque direction régionale. L’enjeu est d’assurer une bonne coordination entre les différentes démarches conduites, de partager les mêmes outils et les mêmes références, de mutualiser les supports de formation, d’échanger sur les bonnes pratiques et de planifier des actions d’amélioration de la qualité des statistiques produites, conformément à la stratégie adoptée pour le SSP.