Insee Pays de la Loire actualitésLettre n°175 du 11 juin 2020

Services
Dernière mise à jour le :12/06/2020

Évènements

Les RDV de l'Insee

Le prochain Rdv de l'Insee aura lieu en visioconférence le 30 juin 2020 de 10h à 12h.

En raison de la situation sanitaire, la participation aura lieu à distance depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Les modalités pour y assister seront communiquées ultérieurement.

Il portera sur la pauvreté et les inégalités dans les Pays de la Loire. Un état des lieux de la pauvreté et des inégalités de revenus dans la région sera dressé, avec un regard sur les populations les plus exposées aux fragilités sociales en Loire-Atlantique. La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté sera également abordée.

Pour en savoir plus et s’inscrire

Publications

Quoi de neuf sur insee.fr ?

  • 26 % de décès supplémentaires entre début mars et mi-avril 2020 : les communes denses sont les plus touchées
    La crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 a un impact sur le nombre total de décès. Du 2 mars au 19 avril 2020, 22 140 décès supplémentaires, soit 26 % de plus toutes causes confondues, ont eu lieu par rapport à la moyenne des décès survenus durant la même période entre 2015 et 2019. L’excédent des décès augmente nettement à partir de la semaine du 16 mars puis a tendance à se réduire à partir de la semaine du 6 avril. Il touche autant les hommes que les femmes et est d’autant plus fort pour les personnes les plus âgées.
    L’Île-de-France et le Grand Est sont les régions les plus touchées par cet excédent de mortalité. La hausse des décès est plus forte dans les territoires densément peuplés bien que la population y est en moyenne plus jeune.
  • Logements suroccupés, personnes âgées isolées... : des conditions de confinement diverses selon les territoires
    Les mesures de confinement mises en place depuis le 17 mars 2020 touchent de façon différenciée les populations, selon le type de logement qu’elles occupent ou la composition de leur ménage. Cinq millions de personnes vivent dans un logement au nombre de pièces insuffisant. Par ailleurs, dix millions de personnes, dont 2,4 millions de 75 ans ou plus, vivent seules dans leur logement. En période de confinement, certaines populations peuvent être davantage fragilisées : les familles monoparentales avec de jeunes enfants dans des logements trop petits ou les personnes âgées vivant seules, dans des zones rurales éloignées des commerces d’alimentation générale. Si les technologies numériques peuvent faciliter l’accès à la vie économique et sociale ou permettre de rester en contact avec les siens, les populations âgées ou peu diplômées en sont davantage privées, ayant moins accès à Internet et des difficultés accrues à les mobiliser.
  • Les hauts salaires dans le secteur privé - Davantage de directeurs que de traders et de footballeurs
    En 2017, 1 % des salariés du secteur privé perçoivent plus de 8 680 euros nets par mois en équivalent temps plein. Cela correspond à 7,5 fois le Smic. Ce top 1 %, qui comprend 163 000 salariés, ne forme pas un ensemble homogène de professions et présente de fortes disparités de rémunérations. Tout en haut de l’échelle salariale, les 1 000 salariés les mieux rémunérés perçoivent notamment plus de 89 530 euros nets par mois.
    Majoritairement des hommes de plus de 50 ans et très souvent travaillant à Paris ou dans les Hauts-de-Seine, les salariés du top 1 % occupent principalement des postes de direction ou de cadres dans les entreprises et les banques. Tout en haut de l’échelle salariale, dans le top 1 000, la part des dirigeants salariés, des cadres d’état-major des grandes entreprises et des cadres du secteur financier s’accroît encore au détriment de celle des autres cadres ; celle des sportifs professionnels devient significative.
    En 2017, les salariés du top 1 % détiennent 8,0 % de la masse salariale du secteur privé. Cette part augmente depuis la fin des années 1990, surtout tirée par les plus hautes rémunérations. Sur la période, cette hausse a été momentanément interrompue par la crise de 2008-2009.
    En 2017, 1 % de l’ensemble des personnes en emploi (salariés du privé et du public ainsi que non-salariés) perçoivent un revenu d’activité mensuel moyen supérieur à 9 490 euros. Parmi eux, 42 % sont non-salariés, principalement médecins libéraux ou avocats.
  • Salaires dans le secteur privé - En 2017, le salaire net moyen augmente de 0,9 % en euros constants
    En 2017, le salaire mensuel moyen en équivalent temps plein d’une personne travaillant dans le secteur privé atteint 2 314 euros nets. En euros constants, il augmente de 0,9 % : cette hausse est supérieure à celle de 2016 (+ 0,5 %) et à sa moyenne sur les deux décennies précédentes (+ 0,6 %).
    La moitié des salariés du secteur privé perçoivent moins de 1 845 euros nets par mois en équivalent temps plein. Aux extrémités de la distribution, un salarié sur dix gagne moins de 1 274 euros, tandis qu’un sur dix perçoit plus de 3 654 euros. Les salaires augmentent un peu plus dans le haut de la distribution en 2017. Les disparités salariales s’accroissent donc légèrement, poursuivant une tendance débutée en 2010.
    Le salaire net en équivalent temps plein des femmes est inférieur de 16,8 % en moyenne à celui des hommes. Cet écart se réduit de 0,9 point par rapport à 2016 et de 3,7 points par rapport à 2008.
    Le salaire des personnes présentes du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2017 dans le même établissement, soit un peu plus d’un salarié du privé sur deux, augmente de 3,0 % en euros constants. Cette hausse reflète en grande partie les progressions de carrière et les gains d’ancienneté de ce groupe.

Chiffres détaillés

  • Consommation des ménages en 2019
  • Échanges extérieurs en 2019
  • Nombre de décès quotidiens
  • L’emploi en France en 2018
  • Taux de chômage par zone d’emploi au 4e trimestre 2019
  • Comptes nationaux trimestriels au 1er trimestre 2020
  • Conditions de vie des ménages en période de confinement
  • Données sur les quartiers de la politique de la ville
  • Revenus, niveau de vie et pauvreté en 2017
  • Dossier complet
  • Tourisme en 2020
  • Les mariages en 2018

Base de données

En projet dans la région

  • Bilan économique 2019 des Pays de la Loire
  • Inscription territoriale du port de Nantes Saint-Nazaire

En raison de la période de réserve électorale, la diffusion des études sera interrompue entre le 22 et le 28 juin 2020.