Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

En février, la vague de froid dynamise les dépenses des ménages (+3,0 %)

En février, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 3,0 % en volume*, après avoir baissé de 0,4 % en janvier. Le net rebond est pour les deux tiers imputable à la forte hausse des dépenses en énergie. Les achats de produits alimentaires et d’habillement sont eux aussi dynamiques.

Biens fabriqués : rebond

Biens durables : légère baisse

Les dépenses en biens durables reculent en février (–0,7 %, après –4,7 % en janvier) en raison notamment d’une nouvelle baisse des achats d’automobiles (–0,8 % en février, après –8,3 %), imputable au marché de l’occasion. Par ailleurs, les achats en équipement du logement progressent légèrement (+0,3 % après –1,4 %).

Textile-cuir : net rebond

La consommation de textile-cuir rebondit en février (+5,7 %), après deux mois de recul consécutifs (–2,5 % en janvier et –1,5 % en décembre). La vague de froid aurait dynamisé les achats de vêtements d’hiver.

Autres biens fabriqués : légère hausse

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués accélèrent légèrement en février (+0,4 % après +0,2 % en janvier),notamment celles en quincaillerie-bricolage.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

La consommation totale de biens

La consommation totale de biens

Alimentaire et biens fabriqués

Alimentaire et biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en hausse

En février, la consommation en produits alimentaires poursuit sa hausse (+1,3 % après +1,6 %).

Énergie : vive hausse des dépenses

La consommation des ménages en énergie accélère nettement en février (+11,7 %, après +2,3 % en janvier). Les températures très basses de la première quinzaine ont en effet soutenu les dépenses de chauffage (électricité, gaz, fioul).

L’évolution de janvier n’est pas révisée

L’évolution de la consommation en biens est toujours estimée à –0,4 % en janvier.

Énergie

Énergie
Dépenses de consommation des ménages
En milliards d'euros chaînés
Déc. Janv. Févr. Févr.12/
2011 2011 2011 Févr.11
Alimentaire 14,512 14,743 14,930
évolution (%) –1,0 1,6 1,3 1,0
Biens fabriqués 21,055 20,448 20,626
évolution (%) 0,9 –2,9 0,9 –3,2
Dont:
automobiles 5,082 4,660 4,623
évolution (%) 1,8 –8,3 –0,8 –14,3
éqpt. du logement 5,348 5,272 5,290
évolution (%) 4,3 –1,4 0,3 2,6
textile-cuir 3,879 3,782 3,998
évolution (%) –1,5 –2,5 5,7 –0,2
autres biens fabriqués 5,748 5,758 5,779
évolution (%) –0,2 0,2 0,4 1,0
Énergie 6,086 6,228 6,954
évolution (%) –2,6 2,3 11,7 9,0
Dont prod. pétroliers 3,708 3,823 4,215
évolution (%) –3,9 3,1 10,2 7,0
Total 41,527 41,358 42,585
évolution (%) –0,4 –0,4 3,0 0,5
Produits manufacturés 36,222 35,917 36,468
évolution (%) –0,3 –0,8 1,5 –1,3

Informations Rapides

n° 81 - 30 mars 2012

Dépenses de consommation des ménages en biens - février 2012

Prochaine parution le 31 octobre 2014 à 08h45 - septembre 2014

Pour en savoir plus